FEMME DE VIE, VÉRONIQUE GALLO – LE GRAND POINT VIRGULE

♥♥♥♥ Une fois n’est pas coutume, je suis allée voir un stand-up au féminin, et quel stand-up ! Pourtant, je n’ai pas l’humour très facile et il en faut beaucoup pour déclencher mon rire… Véronique Gallo réussit l’exploit d’enchaîner sketch sur sketch pendant 1 h 15 sans jamais tomber dans la vulgarité ni la facilité. Très bien écrit (normal, elle a été prof de lettres et de sciences sociales), son spectacle est résolument féministe et aborde des sujets qui concernent nombre d’entre nous à l’approche de la cinquantaine (pardon, elle n’a que 46 ans !) : le corps qui part en capilotade, les injonctions à rester jeune, toujours en forme, l’importance du regard des autres, de celui qu’on porte sur soi, le poids de la famille, etc. Sans oublier le rapport aux hommes et la sexualité, bien entendu.

Lire la suite

FIN DE PARTIE – THÉÂTRE DE L’ATELIER

♥♥♥♥ Des murs gris avec deux fenêtres qui ouvrent sur la mer d’un côté, sur la terre de l’autre. Dans ce décor volontairement dépouillé qui évoque la fin du monde, le tyrannique Hamm, aveugle et cloué dans un fauteuil roulant, et son fils adoptif Clov (ou son domestique ?), taiseux et boiteux, jouent tous les jours une comédie qui semble ne jamais devoir finir. L’un donne des ordres, l’autre les exécute. Leur dialogue absurde est émaillé de jeux de mots et non dépourvu d’humour (noir forcément).

Lire la suite

CAMUS-CASARÈS, UNE GÉOGRAPHIE AMOUREUSE – LA SCALA PARIS

♥♥♥ Quel joli titre pour une pièce mettant en scène la correspondance amoureuse de deux monstres sacrés ! Les lettres (environ 865) écrites par l’écrivain Albert Camus et l’actrice Maria Casarès, au cours de douze années (de 1944 à 1959), dessinent en effet une géographie intime qui suit l’évolution de leurs sentiments et leurs déplacements au gré de leur activité professionnelle : conférences pour l’un, représentations théâtrales pour l’autre.

Albert Camus et Maria Casarès se sont rencontrés en 1944 à Paris. Ils se sont séparés lorsque l’épouse de Camus est revenue d’Algérie, se sont retrouvés en 1948 et ont continué à s’aimer follement malgré des carrières prenantes et la vie familiale de Camus. La mort accidentelle de celui-ci mettra fin brutalement à leur liaison.

Lire la suite

L’AUGMENTATION – THÉÂTRE 14

♥♥♥♥ Sur scène, une femme et un homme, assis et figés comme des mannequins de cire devant un bureau. Peu à peu, ils s’animent. Commence alors un dialogue aussi savoureux que cocasse sur le long chemin à parcourir pour demander une augmentation à son chef de service.

Ou plutôt, un parcours du combattant ponctué de multiples obstacles et de variables incontrôlables. Il faut en effet : que le chef de service soit là quand on frappe, disponible, qu’il dise d’entrer, qu’il propose (ou non) un siège, qu’il accepte d’écouter, éventuellement de se laisser convaincre… ou alors : s’il n’est pas là, il faut qu’il y ait sa secrétaire, de bonne humeur, ou encore d’autres collègues de bureau, pour bavarder jusqu’à ce qu’il revienne, etc.

Lire la suite

TABLE RASE – MANUFACTURE DES ABBESSES

♥♥♥♥ Elles déboulent sur la scène en bavardant et en riant. Six filles d’aujourd’hui, la trentaine à l’allure décidée, jolies, drôles, au langage parfois cru. En apparence, juste une bande de copines qui se retrouvent le temps d’une soirée pour faire la fête. Oui, mais celle-là sera un peu spéciale…

D’emblée, on est frappé par l’énergie qui se dégage de ces jeunes femmes, qu’elles se déplacent simplement ou qu’elles se mettent à danser dans une joyeuse explosion de liberté. Du corps des femmes, il en sera question tout au long de la pièce. Des sujets peu mis dans leur bouche, habituellement, comme la sexualité, la pornographie, la maternité, la politique… seront abordés frontalement. Et ce franc-parler fait du bien, déclenchant notre rire.

Lire la suite

ENTRE LES LIGNES – THÉÂTRE DE L’ATHÉNÉE

♥♥♥ Sur scène, un acteur (Tónan Quito) se prépare à jouer un monologue autour d’Œdipe roi, de Sophocle. Il est dans l’attente de son metteur en scène (Tiago Rodrigues ?), qui doit livrer son texte et semble lui faire faux bond. En attendant, il nous lit des passages d’Œdipe roi, s’interrompant de temps à autre pour s’interroger sur sa relation de travail avec Tiago, à la fois stimulante et déroutante.

Lire la suite

LÀ-BAS – CHANSONS D’ALLER-RETOUR – THÉÂTRE DU SOLEIL

♥♥♥♥ Voici un spectacle musical et théâtral bien enlevé, mis en scène par Simon Abkarian, qui nous emmène loin, très loin, de l’autre côté de la Méditerranée – et même au-delà –, là où le soleil réchauffe les corps et les cœurs, fait vibrer les sons et les couleurs, et exploser la vie avec générosité. De la générosité, Nathalie Joly et sa sœur Valérie en ont à revendre. Pendant une heure, nous sommes emportés dans un tourbillon d’émotions intenses qui nous fait passer sans transition de la joie à la mélancolie.

Lire la suite

TUTU — THÉÂTRE LIBRE

♥♥♥♥ Créé en 2014, pour les 20 ans de la compagnie Chicos Mambo, fondée par Philippe Lafeuille, et aujourd’hui succès international, le spectacle Tutu revient pour une vingtaine de représentations au Théâtre libre. Si, comme moi, vous aviez raté les précédents spectacles, ne passez pas à côté de ceux-ci !


Lire la suite

DYSTOPIA – THÉÂTRE DU ROND-POINT

♥♥♥ Après Un Poyo Royo, leur performance physico-comique qui a connu un triomphe international, le metteur en scène Hermes Gaido, Alfonso Baron et Luciano Rosso nous livrent leur nouvel opus : une série de sketches plus loufoques les uns que les autres inspirés par notre rapport aux images numériques auxquelles nous sommes confrontés en permanence.

Lire la suite

DANS MON SALON – THÉÂTRE DE L’ATELIER

♥♥♥♥ Généreux, joyeux, chaleureux, mélancolique, nostalgique, éclectique, flamboyant, réconfortant, festif… les adjectifs ne manquent pas pour qualifier le spectacle d’Agnès Jaoui et de sa « bande » : l’ensemble Canto Allegre pour le chant et l’orchestre Carabanchel, dirigé par le musicien et compositeur argentin Fernando Fiszbein. Comme l’indique le titre, on a l’impression d’être convié chez la réalisatrice et actrice avec ses amis. Car c’est bien d’amis dont il s’agit ici, réunis par leur amour de la musique, et cette complicité indéniable rend le moment encore plus agréable pour nous, spectateurs.

Lire la suite