UNE HISTOIRE D’AMOUR – LA SCALA PARIS

40x60_une-histoire-d-amour-sans-logo-tt-width-875-height-1238-fill-0-crop-0-bgcolor-eeeeee♥♥♥ La foule devant la Scala Paris tous les soirs pour découvrir « Une histoire d’amour », la dernière création d’Alexis Michalik qui s’annonce comme l’énorme succès de ce début d’année. Malgré le mètre de grillage devant moi et la scène au quart coupée (amis spectateurs, fuyez les places coursives), j’ai passé un excellent moment parce que A. Michalik sait raconter et mettre en scène les histoires comme personne. Mais non, je n’ai ni ri aux éclats, ni essuyé de larmes, ni traversé « des torrents d’émotion » comme vu, lu, entendu ici et là. Juste passé un très bon moment à plonger dans une histoire bien dans l’air du temps. Lire la suite

SUCCÈS REPRISE – THÉÂTRE ESSAÏON

_Succes Reprise♥♥Trois comédiens répètent la reprise d’une pièce à succès. L’intrigue : une femme quitte son mari pour son amant. Au fil des répétitions, la comédienne, dans sa vraie vie, quitte son mari qui joue son amant sur scène pour son amant qui joue son mari dans la pièce. Lire la suite

TOUTE L’HISTOIRE DE LA PEINTURE EN MOINS DE DEUX HEURES – THEATRE DE L’ATELIER

vz-da1069bf-0567-4f87-9607-e63df96d53f5♥♥♥ Toute l’histoire de la peinture en moins de deux heures. Tout est dit ou presque sur ce show exigeant mais accessible, ambitieux mais décomplexé, animé par Hector Obalk, critique et historien d’art reconnu depuis 40 ans, qui a notamment signé la série Grand’Art sur Arte il y a une dizaine d’années. On a passé une excellente soirée en se distrayant et en se cultivant. Lire la suite

LES RITALS – THÉÂTRE DE LA SCÈNE PARISIENNE

13.gif♥♥♥♥ L’écrivain François Cavanna a raconté dans Les Ritals (1978) son enfance dans un quartier populaire de Nogent-sur-Marne dans l’entre-deux-guerres entre Luigi, son père immigré italien, et sa mère, originaire de la Nièvre, qui n’a pas la bouche qui se plie dans le sens de la rigolade. Lire la suite

CINÉ-CHANSONS – LE KIBÉLÉ

♥♥♥ L’ami d’un ami m’a remis un tract annonçant un concert-conférence autour de chansons tirées de chefs d’œuvre cinématographiques, des comédies musicales et romantiques, des drames réalistes et historiques, français et américains. Je lui ai promis d’honorer son invitation. Aussi, ce samedi soir, je me suis rendue au Kibélé, sis 12 de la rue de l’Échiquier, dans le Xe arrondissement de Paris. Lire la suite

AH ! FELIX (N’EST PAS LE BON TITRE) – LES TROIS BAUDETS

affiche♥♥♥♥ Trône dans un coin de la scène une étrange composition surmontée par un crâne. Une voix surgie du ciel commence à nous raconter la légende du moine Félix, parti à la recherche de la tête de saint Jean-Baptiste. Non, ce n’est pas la voix de Dieu mais celle de Philippe Katerine ! On comprend alors qu’on ne va pas s’ennuyer. Quand deux jeunes bardes surgissent sur scène avec leurs guitares (électroacoustique pour l’une, électrique pour l’autre), notre première impression se confirme. Ce n’est pas un spectacle classique auquel nous allons assister, ni religieux, ni même historique. Lire la suite

C’EST BIZARRE L’ÉCRITURE – LES DÉCHARGEURS

vz-E5ABD52E-E3CC-4420-9360-D2EA0AE01B6D♥♥♥♥ «Les jours où je n’écris pas, où je n’essaie même pas, je me sens inutile sur cette terre.» nous confie Christiane Rochefort (1917-1998) dans son Journal pré-posthume possible. Tout est dit par cette belle personne au style littéraire aussi corrosif qu’original et au langage d’une créativité rare. Lire la suite

A CAUSE DES GARÇONS – COMÉDIE BASTILLE

Affiche_ACauseDesGarcons Le jour de son mariage, Valentine se fait planter par Thomas, son futur époux qui tarde à venir… Heureusement, Élodie et Elsa, ses deux meilleures amies, sont là pour la rassurer. C’est l’occasion pour ces trois copines de rire des mecs, du mariage, des ex… Bref de la vie !

Mais au fait, et si Thomas avait une bonne raison de ne pas venir à la cérémonie ?… Lire la suite

EL CLANDESTINO, CABARET BURLESQUE – LE LUCERNAIRE

AFFICHE El clandestino, Cabaret Burlesque♥♥♥ Un cabaret dans les Années folles. La pulpeuse Valentina del Pearls mène ses pensionnaires à la baguette. Elle est furieuse car elle soupçonne l’une d’entre elles d’avoir volé ses bijoux. Qui est la coupable ? Peu importe, car nous oublions très vite cette pseudo intrigue, qui ne sert que de prétexte à enchaîner les numéros. La troupe utilise les codes du glamour rétro (plumes et strass) pour mieux les détourner avec humour. Lire la suite