LE MONTE-PLATS – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Le monte-plats♥♥♥ Dans un sous-sol sans fenêtres, deux tueurs à gage, Gus et Ben, attendent les consignes pour leur prochain « contrat ». Ben lit le journal et Gus cherche à faire du thé. Le temps passe, long et oppressant, provoquant ennui, impatience et pour finir tensions entre les deux compères. Soudain une enveloppe glisse sous la porte, un monte-plats se met en branle apportant une commande…
Lire la suite

L’AFFAIRE COURTELINE – LE LUCERNAIRE

AFFICHE L'affaire Courteline.indd♥♥♥♥ « L’affaire Courteline » ou comment (re)découvrir la verve caustique et drolatique de Georges Courteline ? Par les six comédiens de la Compagnie La Boîte aux Lettres. Leur interprétation est brillante, voire jubilatoire. Quant à la mise en scène de ces saynètes par Bertrand Mounier, elle est cocasse et tourbillonnante. Le tout rend ces textes de plus d’un siècle d’une vive actualité. Lire la suite

LE MARCHAND DE VENISE – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Le Marchand de Venise é♥♥ Venise, XVIe siècle. Antonio aime la belle et riche Portia dont il souhaite faire la conquête. Mais il lui faut de l’argent et s’en ouvre à son ami Antonio, riche marchand chrétien. Celui-ci accepte d’emprunter trois mille ducats à l’usurier juif Shylock. Mais les conditions d’emprunt sont sans pitié : s’il ne parvient pas à rembourser sa dette, Shylock pourra lui prélever un livre de chair…
Lire la suite

ILIADE – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Iliade♥♥ A la mort de leur grand-père, deux frères reviennent dans le grenier de leur enfance et y retrouvent leurs jouets d’antan (balais, passoires, vieilles fourrures,…). C’est l’occasion de « rejouer à l’Iliade » comme à l’époque de leurs culottes courtes… Lire la suite

TRAHISONS – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Trahisons♥♥♥ Jerry et Emma se retrouvent deux ans après leur rupture. Ils ont été amants longtemps, elle pourtant mariée à Robert, meilleur ami et partenaire de squash de Jerry. De ces retrouvailles, on remonte le fil des années et l’histoire de ce triangle amoureux, des séparations aux rencontres, des secrets aux trahisons, des déceptions aux moments de grâce. Lire la suite

MÈRE TERESA, OMBRE ET LUMIÈRE – LE LUCERNAIRE

AFFICHEMèreThéresa♥♥♥♥ Une femme de notre siècle. Une sainte lauréate du Prix Nobel de la paix (1979). Mère Teresa est surtout reconnue comme la fondatrice des Missionnaires de la charité qui se consacra entièrement aux plus démunis – miséreux, mourants et enfants de Calcutta (Inde) – pendant plus de quarante années. Lire la suite

MOI, CARAVAGE – LE LUCERNAIRE

affiche-moi-caravage♥♥♥♥Le Caravage est le peintre controversé du XVIIème siècle : son œuvre est autant d’un réalisme brutal que d’un érotisme troublant. Artiste rebelle dévoré par des passions amoureuses ténébreuses, il devint le maître du clair-obscur.

Cesare Capitani, très inspiré par la biographie rédigée par Dominique Fernandez (« La Course à l’abîme » éditée chez Grasset), met à nu sa vie sulfureuse avec un talent remarquable. Bien entendu, je pourrai vous la conter par le détail. Je préfère sans tarder vous inviter à rencontrer Caravage en personne au Lucernaire car Caravage, c’est lui, c’est Cesare Capitani. Sa force d’interprétation atteint le summum de l’exceptionnel.

Quant à la mise en scène de Stanislas Grassian, elle est stupéfiante de beauté et de réalisme : les tableaux du maître naissent fugacement sous nos yeux. Laetitia Favart, qui joue tour à tour une multitude de personnages, est talentueuse à souhait. Quant aux jeux de lumière, ils sont sublimes de magnificence.

« Moi, Caravage » est une œuvre d’art à l’état pur. Ex-cel-lent ! A voir absolument par les amateurs d’art comme par les amoureux du théâtre… Un des meilleurs spectacles du moment.

Le regard d’Isabelle 

MOI, CARAVAGE

Le Lucernaire, 56 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris (métro : Vavin, Notre Dame des Champs)

Du mardi au samedi à 18h30 jusqu’au 12 mars 2017  (en italien les mardis)

Crédit photos : B. Cruvellier  

5-photo4470moi-caravageb-cruveiller4-photo4428moi-caravageb-cruveiller3-photo4468moi-caravageb-cruveiller2-photo4418moi-caravageb-cruveiller1-photo4400moi-caravageb-cruveiller

 

 

LES ÎLES DÉSERTES – LE LUCERNAIRE

 

vz-50B4319B-7B55-4DC8-BFF9-80E7FDB234FFLéa, petite fille espiègle neuf ans, découvre qu’elle souffre d’une maladie chronique : le diabète. Du jour au lendemain, toute sa vie change. Léa va devoir apprendre à vivre avec cette maladie chronique, une « sale bête » qui l’accompagnera désormais. Son quotidien est désormais rythmé par ses dextro, ses hypoglycémies, ses hyperglycémies, ses piqûres d’insuline. Dans son imaginaire d’enfant, Léa devient Super Léa, une super-héroïne du quotidien, une dompteuse… La « sale bête » n’a qu’à bien se tenir !

Le texte d’Avela Guilloux et Rébecca Stella sonne juste, la mise en scène (Avela Guilloux et Caroline Stella) est inventive, l’interprétation des trois comédiens est formidable (Avela Guilloux, Jean Vocat et Rébecca Stella)… et tout cela dans un simple décor composé de deux bouts de ficelle et d’un drap.

Tout respire le talent : le texte, le jeu, la mise en scène. Pas la peine d’en dire plus, courez-y : vous ne le regretterez pas ! A la sortie, vous serez requinqué pour devenir à votre tour un héros du quotidien (qu’une maladie chronique vous assaille ou non).

Le regard d’Isabelle

LES ÎLES DÉSERTES 

Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris 

Du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 15h30

Jusqu’au 29 mai 2016

Durée : 50 minutes 

Crédit photos : Pauline Le Goff

les_iles_desertes_0290wles_iles_desertes_0444wles_iles_desertes_0694wles_iles_desertes_0646w