UN PICASSO – STUDIO HÉBERTOT

vz-d463a7f2-c70c-41e3-a182-0f19b1d2521e♥♥♥♥ 1941. Paris est occupé. Pablo Picasso est convoqué par Mlle Fischer, attachée culturelle allemande pour authentifier trois de ses œuvres volées par les nazis à leurs propriétaires juifs. Le but : organiser une exposition d « art dégénéré » dont l’autodafé final sera le point d’orgue. Mais que recherche cette femme fascinée par ce génie de la peinture ?… Lire la suite

TENDRESSE À QUAI – STUDIO HEBERTOT

f227a9_da972ddc0b2b46efa4576526b14a8f85~mv2_d_2480_3508_s_4_2♥♥♥ Sur un quai de gare, Léon, un vieil écrivain ancien prix Goncourt à la recherche d’inspiration rencontre Madeleine, une jeune cadre commerciale prochainement licenciée en mal d’amour… Serait-ce le début d’une impossible histoire d’amour transgénérationnelle face à l’affrontement de deux logiques, de deux solitudes ?… Lire la suite

JAMAIS PLUS – STUDIO HÉBERTOT

Jamais-Plus-affiche Studio hébertot♥♥♥♥ Alors que le nazisme est en marche dans l’Allemagne d’avant-guerre, Franz Weissenrabe, un garçon ordinaire, est irrésistiblement séduit par la fraternité et les activités proposées par les jeunesses hitlériennes. Il devient peu à peu le jouet du fascisme, prêt à tout, même à dénoncer son père lorsque celui-ci veut aider des juifs à quitter le pays. Face à la violence de l’arrestation de la famille juive et de son père, Franz va rompre avec tout ce qu’il aimait et rejoindre le mouvement résistant « La Rose Blanche ». Lire la suite

CLAQUETTES JAZZ – STUDIO HÉBERTOT

f227a9_5d500c287dce4565ad5f79f799365536~mv2_d_2362_3543_s_2♥♥♥♥ Fabien Ruiz ? Fabien Ruiz ? Mais oui, évidemment, Fabien Ruiz, le claquettiste virtuose à la renommée internationale, coach / chorégraphe du film aux 5 Oscars “The Artist”. Lire la suite

YOU YOU – STUDIO HÉBERTOT

Mina1♥ 1983. Paris. une femme (surnommée affectueusement You You car née le jour de la création de la Yougoslavie) fait un discours de remerciements lors de son départ en retraite devant les employés de son entreprise réunis pour l’occasion. Son récit nous raconte son chemin de vie… Lire la suite

LE FEU DU POÈTE – STUDIO HÉBERTOT

Affiche Feu du poeÌte hd-2♥♥Le Feu du Poète est le quatrième seul en scène de Jean-Baptiste Ponsot sur la poésie. Il nous guide à travers les textes de cinq poètes et penseurs du XXème siècle : Baudelaire, Rimbaud, Hugo, Nietzsche, Whitman. Ce qui intéresse l’interprète, qui est également le créateur et le metteur en scène de ce spectacle, c’est la relation de ces poètes, dans leurs textes, à l’absolu, à l’infini, à ce qu’il nous semble que nous ne pourrons jamais atteindre. Lire la suite

STAVANGER – STUDIO HÉBERTOT

vz-67cab3e7-5327-4c51-8808-ed25f02145d1♥♥ L’avocate Florence Bernstein vient de convaincre un jeune homme, Simon, de ne pas rester allongé sur les rails du quai n° 5. Choqué, désemparé, il accepte de la suivre chez elle. Dans cet appartement très chic, tout de noir et d’argent, où elle lui offre du champagne et du foie gras il est comme perdu. Elle est élégante, calme, sereine. Il a froid, est replié sur lui-même, nerveux, instable. Elle semble savoir quelque chose qu’il ignore. Le temps semble suspendu. Ils ont quelques heures pour échanger sur leur vie, leur passé, et pourquoi pas sur leur avenir jusqu’à ce qu’ils se trouvent un point commun : la ville portuaire de Stavanger en Norvège. Une coïncidence ?

Si la première pièce d’Olivier Sourisse révèle une écriture ciselée ménageant des rebondissements et une fin troublante ; une direction (Quentin Defalt) comme une interprétation d’acteurs remarquables (Sylvia Roux et Thomas Lempire) ; une très belle qualité esthétique de la lumière et de la bande son, ce secret de famille enfouit sous un amoncellement de non-dits est lourd autant à dévoiler qu’à partager par le public. Ces deux écorchés vifs, qui ont tant de zones d’ombres à divulguer, sont trop verbeux et sans optimisme dans l’avenir. Quant au final, il est si surprenant qu’on lui accorde difficilement de la crédibilité. Aussi, cet embarquement pour Stavanger ne nous a pas pleinement conquis.

Le regard d’Isabelle

STAVANGER

Studio Hébertot, 78 bis boulevard des Batignolles – 75017 Paris (métro : Rome, Villiers)

Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 15h.

Jusqu’au 29 avril 2017.

Durée : 1h15

Crédit photos : Patrick Courtois 

RÉSISTER C’EST EXISTER – STUDIO HEBERTOT

resister%20affiche♥♥♥♥A partir de témoignages de ‘‘sans grade’’ issus de la vie ordinaire découverts au Centre d’Histoire de la Résistance et de la Déportation de Lyon, Alain Guyard a écrit un texte remarquable de vérité autant que d’authenticité.

Pour lui donner vie, il a confié l’interprétation de sa vingtaine de personnages à François Bourcier, un mime au talent rare. Il est tour à tour le proviseur qui s’efforce de calmer le zèle de l’un de ses professeurs par ailleurs milicien ; le mineur en grève ; le gendarme qui sauve un enfant juif ; l’agriculteur qui coupe des fils téléphoniques ; cette jeune maman qui transporte des armes ; cet homme qui joue les boîtes aux lettres ; Joseph Kessel, co-auteur du chant des partisans… Tous ces « soutiers de la gloire » issus de la Résistance Populaire qui, par de petits gestes et au risque de leur propre vie, ont fait basculer l’histoire et capituler l’ennemi. François Bourcier enfile ses costumes aussi brillamment que ses rôles et l’on reste bouche bée devant autant de virtuosité. Quelques fripes, un ou deux accessoires, trois ou quatre notes symphoniques de Beethoven et il est médecin, commerçant, maman, paysan… dans la langue, le geste, l’attitude.

Quant à la scénographie d’Isabelle Starkier, elle est d’une ingéniosité si prodigieuse que je vous laisse le plaisir de la découvrir.

Si l’interprétation, la mise en scène comme le texte sont d’une qualité rare, la thématique – résister contre la barbarie et l’oppression pour exister – est plus que d’actualité. Voilà deux bonnes raisons pour ne surtout pas manquer ce spectacle captivant, riche d’enseignements et d’humanité.

Le regard d’Isabelle

RÉSISTER C’EST EXISTER

Studio Hébertot, 78 bis boulevard des Batignolles, 75017 Paris (métro Villiers)

Du mardi au samedi à 19h00, dimanche à 17h00

Du 10 janvier au 19 mars 2017

Séances scolaires (14h30) : – Mardis 24 et 31 janvier / 28 février / 7 et 14 mars 2017 – Jeudis 26 janvier / 2 février / 2, 9 et 16 mars 2017

Durée : 1h25

Crédits photos : Emilie Génaédig & Caroline Coste

resister%20photo%202%20libre%20de%20droits%20cemilie%20genaedigresister%20photo%20valise%20libre%20de%20droits%20ccaroline%20costeresister%20photo%203%20libre%20de%20droits%20cemilie%20genaedigresister%20photo%20lettre%20libre%20de%20droits%20ccaroline%20coste

NATURELLEMENT BELLE – STUDIO HEBERTOT

affiche-naturellement-belle-studio-hebertot-web♥♥♥ Dans un monde superficiel et standardisé, deux employés (Rachel Pignot et Raphaël Callandreau) travaillent pour une agence dont l’objectif est d’embellir à tout prix « La Star ». Alors que tout les oppose, ils se voient confier une mission spéciale dont dépend leur avenir… Ils l’accompliront avec plus ou moins de zèle.

Avec humour et légèreté, « Naturellement Belle » aborde les thèmes du travail en entreprise, sa déshumanisation, la recherche effrénée d’une beauté absolue comme la quête artificielle du bonheur, le tout en chansons et duos aux couleurs des films de Jacques Demy.

On peut regretter l’absence d’un soupçon plus déjanté dans la mise en scène des différents tableaux mais on salue les brins de voix des deux comédiens et les paroles acidulées des chansons de cette véritable pépite théâtrale et musicale à l’ambiance un peu kitsch et décalée.

Mieux qu’une cure de jouvence, une vague de légèreté et de fraîcheur, d’optimisme et de talent souffle sur le Studio Hébertot. Courrez-y avant 1er janvier 2017 : à la sortie, vous vous sentirez naturellement bien !

Le regard d’Isabelle

NATURELLEMENT BELLE

Studio Hébertot, 78 Bis Boulevard des Batignolles, 75017 Paris.

Jusqu’au 1er janvier 2017.

Samedi à 17h, dimanche à 19h.

Durée : 1h15