LA PETITE FILLE DE MONSIEUR LINH – LE LUCERNAIRE

♥♥♥ La petite fille dont parle le titre, c’est cette enfant minuscule, si gentille et si tranquille, nommée Sang Diû (« Matin doux »), que M. Linh tient serrée dans ses bras et sur laquelle il veille tendrement. M. Linh, qui a fui son pays natal à cause de la guerre et qui a perdu toute sa famille, hormis cette enfant. Il débarque quelque part en Occident, dans un pays dont il ne connaît pas la langue et qui lui semble froid et inhospitalier.

Lire la suite