LA SEXTAPE DE DARWIN – THÉÂTRE LA BRUYÈRE

40X60-labruyere-SEXTAPE2.indd♥♥Un petit florilège des comportements amoureux et sexuels de nos amis les bêtes! Un spectacle frais, un brin loufoque, à la fois sérieux et distrayant, mais moins abouti artistiquement parlant.

Tailleur BCBG, chignon strict, élocution professorale, Brigitte Mounier, qui a écrit et mis en scène ce spectacle unique en son genre, annonce la couleur en arrivant sur scène : « Ce soir, on va parler sexe » (petits rires dans la salle) avant de poursuivre » Et, en la matière, Mesdames et Messieurs, attendez-vous à tout ! ». Et notre conférencière du soir, de se lancer dans la démonstration de la diversité inouïe des comportements sexuels et amoureux de certaines espèces animales. Comme un pied de nez à notre étroitesse d’esprit en la matière ! Les explications scientifiques sont sérieuses, les exemples précis. Défilent ainsi, avec la complicité de deux comédiens parfaitement déguisés, parades amoureuses, jeux de pistes, échanges multiples ou rites d’accouplement inattendus ou très cocasses des limaces, grenouilles, vers de terre, araignées, singes bonobo, et autres crustacés… Et au final, un spectacle plus écolo qu’il n’y paraît qui offre en creux un hommage à la biodiversité, à sa diversité et à sa beauté, aujourd’hui menacée.

Assurément, « La Sextape de Darwin » est un spectacle singulier qui offre un décalage réjouissant entre le ton (ultra sérieux) et les illustrations visuelles des séquences animalières (ludiques, souvent loufoques). On s’instruit en s’amusant, et on prend plaisir à découvrir les richesses insoupçonnées de la nature, plus coquine qu’on ne l’aurait jamais imaginée. Mention spéciale également aux costumes très drôles endossés par nos comédiens qui provoquent le rire rien qu’à leur entrée en scène.

Après une première demi-heure un peu laborieuse, le spectacle monte crescendo et trouve un bon rythme en son milieu. Dommage qu’il s’essouffle un peu en dernière partie, avec quelques longueurs et digressions et une direction artistique (et notamment musicale) qui manque à mon sens d’homogénéité. Mais je salue ici le travail de documentation scientifique qui a précédé l’écriture des textes. Instructif tout en restant très pédagogique. ♦

Signé Elisabeth

LA SEXTAPE DE DARWIN

Théâtre La Bruyère, 5 rue La Bruyère, 75009 Paris (metro Pigalle, Saint-Georges)

Du mardi au samedi à 21h, le samedi en matinée à 16h45

IMG_2174b27500192_806345979572005_3991108851744393795_oIMG_2537bIMG_2621bIMG_2267b

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s