MA RADIO, HISTOIRE AMOUREUSE – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Philippe Meyer.indd♥♥♥ Philippe Meyer, journaliste, écrivain, homme de télévision et de radio, bien connu des auditeurs de France Culture et France Inter, offre une causerie drolatique sur celle qui fut l’une des plus belles rencontres de sa vie : la radio. L’occasion pour lui de partager de tendres souvenirs et pour nous de (re)découvrir notre patrimoine radiophonique et musical. Un spectacle tendre et nostalgique qui nous a beaucoup séduit.

La radio et Philippe Meyer, c’est une longue histoire d’amour. Enfant, elle lui offre ses premières émotions et ses premiers plaisirs avec la découverte des feuilletons, des chansons, des publicités. Adulte, il en fera son métier officiant pour le plus grand plaisir de millions d’auditeurs sur les ondes de France Inter ou de France Culture, dont il sera l’une des grandes voix. Ses fameux billets-portraits d’invités, diffusés tous les matins durant 10 ans sur France Inter firent notamment sa renommée.

De ces 35 années au service de la radio, Philippe Meyer a eu l’envie et l’élégante idée d’en créer un spectacle à son image : tendre, malicieux, érudit tout en restant accessible. Conteur hors pair avec sa voix suave et son timbre chaud, il s’installe presque « à notre table » pour nous plonger en mots et en chansons dans ses souvenirs radiophoniques, et nous faire revivre une époque où la radio publique avait de plus larges ambitions qu’aujourd’hui. Au fil d’anecdotes, d’épisodes savoureux et d’hommages à quelques grandes personnalités politiques qu’il croisa  (Edgar Faure, Georges Marchais) ou médiatiques (Ivan Levaï, Jacques Chancel ou Michèle Cotta), il fait revivre aussi la France tendre et insouciante des années 60 et 70. 

Dans une mise en espace intimiste, imaginée par le metteur en scène Benoît Carré, qui laisse la place au texte, rien qu’au texte, Philippe Meyer, accompagné par son accordéoniste Jean-Claude Laudat, offre un spectacle intimiste, fort bien équilibré entre récit et intermèdes musicaux et au final très « français » :  tantôt gouailleur, aimablement moqueur, toujours courtois. Bravo monsieur Meyer, on en redemande et le public vous suit, votre joli spectacle joue les prolongations jusqu’au 26 avril. ♦

Signé Elisabeth

MA RADIO, HISTOIRE AMOUREUSE

Le Lucernaire, 66 rue Notre Dame des Champs, 75006 Paris (Metro Notre Dame des Champs)

Les dimanches à 17h jusqu’au 26 avril 

Crédit photos : Karine Letellier 

Photo : Karine Letellier

Photo : Karine Letellier

Photo : Karine Letellier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s