AH ! FELIX (N’EST PAS LE BON TITRE) – LES TROIS BAUDETS

affiche♥♥♥♥ Trône dans un coin de la scène une étrange composition surmontée par un crâne. Une voix surgie du ciel commence à nous raconter la légende du moine Félix, parti à la recherche de la tête de saint Jean-Baptiste. Non, ce n’est pas la voix de Dieu mais celle de Philippe Katerine ! On comprend alors qu’on ne va pas s’ennuyer. Quand deux jeunes bardes surgissent sur scène avec leurs guitares (électroacoustique pour l’une, électrique pour l’autre), notre première impression se confirme. Ce n’est pas un spectacle classique auquel nous allons assister, ni religieux, ni même historique.

Sous couvert de légende, l’auteure et metteuse en scène Sonia Bester nous livre une farce musicale réjouissante, aux dialogues absurdes, mais parfaitement ciselés. Son propos s’appuie cependant sur des archives historiques. La musique tient un rôle à part entière dans la pièce, revisitant en fonction des péripéties des morceaux de musique sacrée et baroque aussi bien que de variété ou de pop. On a même droit à des œuvres (l’opéra Salomé, et le fameux Also sprach Zarathoustra de Richard Strauss en version électrique !) Les comédiens et chanteurs s’en donnent à cœur joie et interprètent une galerie de personnages tous plus déjantés les uns que les autres.

Un joyeux délire à travers les genres et les époques.

Dans le rôle d’Adémar, Jean-Luc Vincent est hilarant en gourou aux diatribes politico-philosophiques, habillé d’un costume digne d’un chanteur de variété des années soixante-dix. Il est tout aussi savoureux en tête de Turc de la très directive Mme Chavigné. Avec son air faussement rêveur, JP Nataf (du groupe Les Innocents) apporte sa touche décalée au moine Félix et communique son énergie rock à travers les morceaux et les chorégraphies qu’il interprète. Quant à Diane Bonnot, alias Mme Chavigné, elle se révèle excellente en prof hystérique de catéchisme, qui prend très à cœur son rôle de metteuse en scène pour le spectacle de fin d’année commandé par le Département. Son jeu survolté m’a fait penser aux meilleurs numéros de Valérie Lemercier. Cerise sur le gâteau : la participation des Voisins du Dessus, la célèbre chorale qui fait chanter le public lors de ses spectacles.

En compagnie de cette bande de joyeux loufoques (et artistes talentueux !), on saute sans crier gare d’une époque à une autre, d’un personnage à un autre, le seul lien étant la fameuse tête de saint Jean-Baptiste et le texte d’Oscar Wilde sur le mythe de Salomé (qui, in fine, est la responsable des tribulations de cette tête… ). Les numéros musicaux et chantés s’enchaînent, jonglant entre les styles avec aisance.

L’hilarité que le spectacle déclenche devrait être prescrite par la sécurité sociale. Courez vite le voir, car il n’y a plus que quelques dates à Paris. Souhaitons que ce spectacle jubilatoire trouve d’autres salles à la mesure de sa démesure ! ♦

Véronique Tran Vinh

AH ! FELIX (N’EST PAS LE BON TITRE)

Les Trois Baudets, 64 boulevard de Clichy, 75018 Paris (Metro Blanche, Pigalle)

Prochaines représentations : 

Mercredi 22 janvier – 20 h 30
Mardi 18 février – 20 h 30
Mardi 10 mars – 20 h 30
Mercredi 8 avril – 20 h 30

Crédits photo
© Simon Gosselin (affiche) – Richard Vezin

 

ah-felix-ce-nest-pas-le-bon-titre-7492ah-felix-ce-nest-pas-le-bon-titre-7493ah-felix-ce-nest-pas-le-bon-titre-7494

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s