DANS LA PEAU DE CYRANO – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Dans la peau de Cyrano.indd♥♥♥♥Je me souviens de ce soir d’été 2016, au festival d’Avignon, en sortant d’une pièce qui m’avait emballée « Le Bois dont je suis fait » (qui se joue d’ailleurs actuellement au théâtre de Belleville), une spectatrice m’avait dit « c’est formidable ce spectacle mais allez voir « Dans la peau de Cyrano » par la même compagnie, c’est encore plus beau ! » Le conseil m’était resté en mémoire et hier soir, au Lucernaire, je l’ai découvert et je suis tombée sous le charme.  

Un comédien, un plateau noir, une chaise, quelques effets lumière et une histoire. Celle de Colin, un jeune adolescent un peu fragile, marqué par la mort de son père et handicapé par un lourd bégaiement qui le fait se sentir différent de ses camarades de classe : l’efféminé Maxence, le « gosse beau » Guy, le jolie Adelaïde ou l’amuseur public Benoît. Mais une rencontre avec un prof de théâtre, qui lui proposera de jouer le rôle de Cyrano de Bergerac, le révélera à lui-même, et lui offrira une seconde naissance.  Comme un joli clin d’oeil au personnage de Rostand. 

C’est un spectacle absolument formidable parce que simple, accessible, drôle, terriblement juste et d’une infinie délicatesse. Bien sûr, la morale est belle quoique bourrée de bons sentiments (le respect de la différence, la force de croire en soi, l’oubli du regard des autres…mais aussi un hommage à la pratique théâtrale et ses vertus!). Mais la force du spectacle réside dans l’interprétation époustouflante de Nicolas Devort, un comédien caméléon, capable d’incarner une galerie de personnages avec une virtuosité, une justesse et une aisance remarquables. Un changement de voix, de mimique, de posture corporelle lui suffisent amplement à faire vivre et alterner sur scène sept personnages à la fois attachants et juste ce qu’il faut de stéréotypé. Un théâtre simple, humain, généreux, abouti. Du grand art hier soir devant un public conquis et attentif dès les premières secondes! Je ne peux que recommander (et notamment aux ados !) d’aller découvrir ce spectacle. Dommage seulement de « subir » les traditionnelles 10 dernières minutes d’autopromotion qui cassent la magie du moment. Monsieur Devort, vous avez trop de talent pour vous prêter à cet exercice, le public viendra spontanément garnir les bancs du Lucernaire encore et encore…Dormez tranquille. 

Signé Elisabeth 

DANS LA PEAU DE CYRANO

Le Lucernaire, 53 rue Notre-Dame-des-Champs, 75006 Paris (metro Notre Dame des Champs)

Du mardi au samedi à 20h, le dimanche à 17h

Jusqu’au 17 mars 2019

Reprise au théâtre des Mathurins depuis le 7 avril 2019

 

2 réflexions sur “DANS LA PEAU DE CYRANO – LE LUCERNAIRE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s