MONTAND LE FRENCH LOVER – LE LUCERNAIRE

AFFICHE Montand♥♥♥♥ Lydia, la sœur d’Yves Montand, est coiffeuse à Marseille. Depuis son salon de coiffure, elle suit pas à pas sa vie tumultueuse et sa carrière internationale. Pilier de la famille Livi, devenue la confidente d’Édith Piaf – le premier grand amour de Montand – et l’amie de Simone Signoret, accompagnée de deux musiciens, elle raconte et chante avec passion, tendresse et humour la vie de son petit frère… Lire la suite

LE BEL INDIFFÉRENT – THÉÂTRE des FEUX DE LA RAMPE

vz-DC190EE4-AE41-44B9-BECF-11F49EB6D083Sans militantisme aucun, j’ai toujours plaisir à soutenir le spectacle vivant et aller applaudir des pièces qui ne bénéficient d’aucune promo particulière. Ce spectacle là, je ne sais même plus comment je l’ai déniché, en surfant sûrement dans les confins du web, à la recherche d’une salle à 20 mn du bureau avec un titre et un auteur qui donne envie. Equation gagnante (ça, c’est Paris !) avec « Le Bel indifférent », une pièce en 1 acte écrite par Jean Cocteau, dont on fête le cinquantième anniversaire de la disparition, et jouée actuellement au théâtre Les feux de la rampe.  Les années 40, Paris, la nuit, une chambre d’hôtel. Sur scène, une jeune femme, dont on ne saura jamais le prénom, décide de rappeler à l’ordre son amant, Émile, parce qu’il fréquente d’autres femmes. Mais Emile ne répondra pas, ne répondra plus car il est parti pour de bon et laisse sa douce amie en proie au plus cruel des désespoirs d’amour. La pièce est ce monologue tour à tour hystérique, doucereux, sardonique, véhément, face à l’absent, indifférent au désespoir qu’il a causé. Pendant près d’1 heure, la jeune comédienne Crystal V Lessler brûle les planches et offre toute l’étendue de son talent à cette pièce (trop) peu connue que Cocteau a écrite en 1940 pour la comédienne Edith Piaf. Joli minois, sourire lumineux, regard pétillant,  elle offre une très belle composition en offrant avec beaucoup de générosité toutes les émotions du désespoir amoureux : de l’hystérie à la cajolerie, de la rouerie à la violence, de la nostalgie à la colère. Assurément, un très beau potentiel ! Le décor rend hommage à l’univers de Cocteau, la bande-son à Edith Piaf. Soutien au spectacle vivant et découverte de nouveaux talents, allez applaudir ce spectacle. Il est à l’affiche tout l’été et au-delà.

Le point de vue d’Elisabeth 

LE BEL INDIFFÉRENT

Théâtre Les feux de la rampe • 2 rue Saulnier, 75009 Paris

Tous les lundis soirs 20h

www.lebelindifferentspectacle.com

Crystal-7vz-3258eecc-1db6-4022-9c5c-d2df62fab300