À RENDRE A M. MORGENSTERN EN CAS DE DEMANDE – STUDIO HÉBERTOT

♥♥♥♥ La vie de Sabine bascule le jour où elle découvre dans les affaires de son grand-père, imprimeur pendant la Seconde Guerre mondiale, les papiers personnels de Léopold Morgenstern. Elle décide de rendre les documents à ses descendants. Recherches, révélations, immersion dans l’intime et l’histoire. Sabine mène l’enquête, affronte les non-dits de sa famille, partage son expérience de reconstruction de mémoire. D’après une histoire vraie.

Lyon. Septembre 1979. Décès du grand-père de Frédéric Moulin (auteur-metteur en scène-comédien) qu’il n’a jamais rencontré et dont il ne sait quasiment rien. Seul un portrait de lui trône dans le vestibule de leur maison. Son père, qui a récupéré une énorme boîte noire en carton bouilli qu’il a immédiatement remisée, décrète que cette boîte ne sera pas ouverte avant la mort de sa mère. Pourquoi ? Elle serait la source de la révélation de secrets de famille.

Janvier 2018. Décès de la grand-mère. Le souvenir de la boîte noire revient à la mémoire de son petit-fils. Il oblige son père à l’ouvrir… Découverte d’une centaine de lettres et de photographies relatives à Léopold Morgenstern et sa famille. Débute la quête de la véritable histoire de Louis Moulin, arrière-grand-père de l’auteur et du lien entretenu avec la famille Morgenstern. Son objectif : rendre aux descendants des Morgenstern ces documents originaux couvrant la période 1890-1942. S’il sera rempli après plusieurs années de recherches qui le mèneront jusqu’en Suisse, le lien entre Léopold Morgenstern et le grand-père de Frédéric Moulin reste pour l’instant inexpliqué.

C’est la découverte de la note « À rendre à M. Morgenstern en cas de demande… » – qui sonne comme une injonction – et les recherches entreprises, qui ont fait naître le désir à Frédéric Moulin de transmettre sur scène la micro histoire du destin de la famille Morgenstern-Singer.

Frédéric Moulin et Sabine Moindrot nous font vivre pas à pas cette quête de la vérité avec ses découvertes, ses questionnements, ses moments d’engouement et de doute. Au fil des scènes et des rencontres, les pièces du puzzle s’assemblent. Les protagonistes reçoivent en plein cœur les manifestations d’intolérance, de xénophobie et d’antisémitisme mises en place par le pouvoir nazi et soutenues par le gouvernement de Vichy.

Cette quête haletante de vérité nous plonge dans la Seconde Guerre mondiale où l’on suit le périple de la famille Morgenstern pour échapper à la barbarie nazie et rester en vie. Le décor est délibérément épuré pour laisser place au texte qui aborde avec intelligence la recherche des origines et la transmission ; les secrets et le poids des non-dits des familles. Quant aux deux comédiens – Sabine Moindrot et Frédéric Moulin –, ils sont excellents. Une enquête sensible et émouvante à suivre actuellement au Studio Hébertot.

Le regard d’Isabelle

À RENDRE A M. MORGENSTERN EN CAS DE DEMANDE

Studio Hébertot

78 bis, boulevard des Batignolles, 75017Paris.

2 février 2023 – 2 représentations – Animatis – Issoire (63).

13 mai 2023 – 2 représentations – Musée de la Résistance et du combattant – Montauban (82).

Crédits photo : Anna Fuga et Lucas Moulin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s