TABLE RASE – MANUFACTURE DES ABBESSES

♥♥♥♥ Elles déboulent sur la scène en bavardant et en riant. Six filles d’aujourd’hui, la trentaine à l’allure décidée, jolies, drôles, au langage parfois cru. En apparence, juste une bande de copines qui se retrouvent le temps d’une soirée pour faire la fête. Oui, mais celle-là sera un peu spéciale…

D’emblée, on est frappé par l’énergie qui se dégage de ces jeunes femmes, qu’elles se déplacent simplement ou qu’elles se mettent à danser dans une joyeuse explosion de liberté. Du corps des femmes, il en sera question tout au long de la pièce. Des sujets peu mis dans leur bouche, habituellement, comme la sexualité, la pornographie, la maternité, la politique… seront abordés frontalement. Et ce franc-parler fait du bien, déclenchant notre rire.

Dans ce dîner qui n’en finit pas de commencer, ponctué de rites (les petits « shots »), les personnalités se dévoilent peu à peu. Il y a la psychorigide qui veut tout prévoir (Laura Mello), la mystique un peu perchée (Chloé Boccara), la débridée sexuellement (Odile Blanchet), l’éternelle victime (Isis Montanier), l’idéaliste (Elisa Benizio) et enfin, celle qui est le déclencheur de cette réunion pas comme les autres (émouvante Charlotte Monnier). Mais n’allez pas croire que ces filles sont des caricatures. Elles sont paradoxales et par là même, éminemment humaines et émouvantes. Derrière la crudité des propos, les rigolades, la désinvolture apparente, se cachent la pudeur, la vulnérabilité, les névroses, les désillusions.

C’est d’ailleurs tout le propos de la pièce : réunies par un motif exceptionnel, ces jeunes femmes vont tenter de faire table rase du passé et de donner un nouveau sens à leur vie. La force du spectacle tient à la justesse de ses dialogues (écrits à plusieurs mains féminines) et au talent de ses comédiennes, toutes confondantes de naturel. Cette pièce, présentée pour la première fois en 2015 à Montréal, a connu un très grand succès. Adaptée du québécois par Charlotte Monnier et mise en scène avec fluidité par Sylvy Ferrus, elle n’a pas perdu une once de sa modernité.

Un spectacle à recommander aux hommes (il en dit beaucoup sur les femmes !) C’est une formidable ode à leur courage, leur générosité, leur solidarité et… leur liberté. 

Le billet de Véronique

TABLE RASE

Manufacture des Abbesses,7, rue Véron, 75018 Paris

Jusqu’au 4 janvier 2023
Lundi au mercredi à 21 h, dimanche à 20 h

Crédit photo : Erwan Meritte

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s