VAN GOGH, DEUX FRÈRES POUR UNE VIE – GUICHET MONTPARNASSE

♥♥ Vincent Van Gogh, le peintre et Théo Van Gogh, le marchand. Pendant dix-huit années de leur vie, ils n’ont cessé de se confier l’un à l’autre, de se quereller et de se soutenir dans une spirale créatrice et dévastatrice jusqu’à l’épuisement.

Directement inspiré des 650 lettres de leur correspondance, Van Gogh, deux frères pour une vie (adapté, mis en scène et interprété par Ghislain Geiger et Julien Séchaud) nous conte leur amour pour la peinture comme celui qui les liera jusqu’à la mort. Les éléments essentiels de leur biographie s’égrènent au plus près de la réalité en respectant un schéma chronologique de leur jeunesse jusqu’à leur mort. Ils ne mettent pas sous silence leur rapport avec les femmes et leur père, leurs conflits et leurs espoirs, les différents métiers de Vincent (marchand d’art, pasteur…), la souffrance psychologique de Vincent et la souffrance physique de Théo.

Le spectacle n’est pas présenté comme un simple échange épistolaire comme mais des discussions « éloignées » entre les deux frères pour éviter le genre du monologue, des bribes de souvenirs revenant à la mémoire de Théo le jour de l’enterrement de son frère. La parole donnée en voix off à Gauguin, Johanna (épouse de Théo) et d’autres proches dessine des contours élargis de leur biographie. Dans le décor sommaire apparaissent des tableaux de Vincent au fil de ses créations et des années qui s’écoulent : Terrasse du café le soir, La Nuit étoilée, Vase avec quinze tournesols… jusqu’à sa dernière, Champ de blé aux corbeaux.

Si nous avons apprécié de relire l’histoire mythique pleine d’amour de ces deux frères à fleur de peau, nous n’avons rien appris de nouveau, ni sur eux ni sur leur entourage, et regrettons d’être restés en bord de scène tout le long du spectacle. Jamais nous n’avons été happés par l’interprétation, le texte, le décor ou la mise en scène. Résumer deux existences aussi atypiques en 1 heure 15 n’est pas aisé. Van Gogh, deux frères pour une vie reste un bel hommage aux frères Van Gogh et permet de faire découvrir leur destinée à ceux qui ne la connaissent pas encore.

Le regard d’Isabelle

VAN GOGH, DEUX FRÈRES POUR UNE VIE

Guichet Montparnasse, 15, rue du Maine – 75014 Paris

Les vendredis à 19h

Jusqu’au 16 décembre 2022

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s