RIMBAUD EN FEU – THEATRE ANTOINE

♥♥♥♥ Et si Arthur Rimbaud n’était pas mort à 37 ans en 1891, mais était bel et bien encore vivant en 1924, l’année où André Breton publie le ‘‘Manifeste du Surréalisme’’ dans les colonnes du Figaro ? On retrouve Arthur Rimbaud, l’auteur de ‘‘Saison en enfer’’, enfermé dans sa chambre d’hôpital psychiatrique à Charleville est un génie en feu. Hagard, illuminé et plus flamboyant que jamais il ne l’a été. Il se souvient, il se raconte…

Entre deux gorgées d’absinthe, l’homme ‘‘sans semelles et sans vent’’ invite sur son ‘‘Bateau ivre’’ son infirmier, Paul Verlaine, Alfred Jarry, Ignace de Loyola, Léo Ferré… Il continue d’aimer sa poésie qu’il donne à entendre en portant un regard de vieil homme qu’il n’a jamais été sur son œuvre comme sur le monde actuel que l’on voit parcourir de Charleville à Marseille, des Ardennes au Grand Rift, de Paris à Harar.

Jean-Pierre Darroussin, mis en scène par Anna Novion, incarne un Rimbaud brillant et passionné, donnant corps et voix au texte de Jean-Michel Djian qui a eu l’insolente idée d’imaginer quel regard l’auteur du ‘‘Bateau ivre’’, à l’orée de sa vie, aurait pu porter sur son époque, un Rimbaud rageant, pestant mais aussi joyeux, chantant, désespéré, un Rimbaud en feu. Jean-Pierre Darroussin est une âme en proie à une talentueuse folie.  

Le regard d’Isabelle

RIMBAUD EN FEU

Théâtre Antoine, 14 boulevard de Strasbourg 75010 Paris

Jusqu’au 12 mars 2022

Du mercredi au samedi à 19h

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s