PIANO PARADISO – THÉÂTRE LES DÉCHARGEURS

vignette_s18-19-1♥♥ Alain Bernard, pianiste un brin espiègle et farfelu, a pour rêve ultime de composer des musiques de films. Mais le chemin pour y parvenir est plus sinueux que prévu… Pour gagner sa vie, il composera la musique de films publicitaires, partira en croisière comme pianiste de bar…

Les élucubrations pleines de malice d’Alain Bernard (mises en scène par Gil Galliot) nous racontant avec humour et en musique son rêve d’enfant contrarié et ses errances professionnelles suffisent-elles à faire un spectacle ? Là est toute la question.

Si le public semble apprécier ses souvenirs (parfois savoureux), ses calembours (pas toujours très fins) et ses intermèdes musicaux, nous avons eu l’ennuyeuse impression d’avoir assisté à un spectacle fourre-tout alors que Piano Paradiso nous était présenté comme une émouvante déclaration d’amour à la musique de cinéma. Nous regrettons d’être restés au bord de la scène tout en reconnaissant la passion de l’artiste pour le piano et de son partage avec les spectateurs. ♦

Le regard d’Isabelle

PIANO PARADISO

Théâtre Les Déchargeurs, 3 rue des déchargeurs – 75001 Paris (M° Chatelet)

Jusqu’au 17 décembre 2018, les lundis à 19h30.

Durée : 1h15

Crédit photo : Sherif Scouri

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s