ON N’EST PAS QUE DES VALISES – LA MAISON DES METALLOS

♥♥♥ 2007. Hénin-Beaumont. L’usine de bagagerie de luxe Samsonite ferme suite à une multitude de fraudes et de malversations. 200 licenciements à la clef. Principalement des femmes.

Mais les ouvrières refusent de baisser les bras. Avec l’avocat Fiodor Rilov, après avoir gagné aux Prud’hommes de Lens, elles attaquent en justice la multinationale et le fonds d’investissement Bain Capital devant la justice américaine. Face à eux, Mitt Romney, son P.D.G., star des marchés financiers américains et candidat à la Maison Blanche…

C’est une histoire vraie, un conte moderne qui s’est joué déjà sur bien trop d’autres fronts. Accompagnées dans l’écriture par Hélène Desplanques et mises en scène par Marie Liagre, sept ex-ouvrières volontaires de l’usine Samsonite témoignent depuis la fermeture du site jusqu’à la procédure inédite de dix années d’une lutte emblématique. Un combat sans pareil pour que nul n’ose plus piétiner leur dignité d’ouvrières ; un symbole de résistance dans l’esprit des grandes grèves du bassin minier ; un espace politique pour remettre la souffrance au cœur de la réflexion sur le travail.

Les scènes s’enchaînent devant des tableaux titrés nous racontant par le menu l’affaire Samsonite, une incroyable machination juridico-financière de repreneurs voyous. A l’appui : documents vidéo et extraits de journaux télévisés. Le spectateur prend fait et cause pour ces ouvrières et pour que tous les ouvriers de France, d’Europe et d’ailleurs soient respectés dans leurs droits de travailleurs les plus fondamentaux.

Aux côtés de trois comédiens professionnels, les sept comédiennes ex-ouvrières donnent un supplément de réalisme à cette histoire trop commune de nos journaux télévisés. Elles étaient de tous les combats depuis le début, ce fameux jour où leurs patrons les ont rassemblées au réfectoire en pleine après-midi pour leur exposer leur avenir professionnel… Mieux qu’un documentaire, ce spectacle respire la vraie vie et la force de l’amitié. Cette épopée sociale est une magnifique leçon de courage et de bravoure.

Alors que vous soyez ouvrier ou patron, que vous soyez syndiqué ou pas, allez applaudir celles qui ont dit « NON » au rapport de force inégalitaire entre les salariés et les instances financières internationales. Voilà un spectacle théâtral engagé et solidaire comme on les aime. ♦

Le regard d’Isabelle

En tournée

24 janvier 2019 : Amiens (80) – Centre culturel Jacques Tati

Juin 2019 : Lille (59) – Théâtre de la Verrière

Durée : 1h30

maison_des_metallos_on-nest-pas-que-des-valises_1

Crédit Antonin Sabot

on_est_pas_que_des_valisessamsonite4

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s