UN PIANO NOMME DÉSIR – THÉÂTRE MONTMARTRE GALABRU

Affiche-Un-piano-nommé-désir-1240-412x600 Samuel, énarque inspecteur des impôts, mène une vie bien pépère dans le 16ème arrondissement avec Eléonore, sa femme gynécologue bobo, et ses enfants « merveilleux ». Le couple a la quarantaine et autant dire que la passion, si tant soit est qu’il y en ait jamais eu entre ces deux-là, a cessé de flamber. Maurice, chenapan incorrigible à l’opposé de Samuel, est son seul ami. Il meurt, mais revient à la vie pour aider ce couple en détresse. La suite contient un piano et des jeux de rôles…

Le texte de Franck Cappi est plutôt réjouissant et quelques blagues réussies, mais l’intrigue et les personnages sont beaucoup trop stéréotypés à mon goût. Le fonctionnaire enfoncé dans une routine ennuyeuse, la femme insupportable, jalouse mais aimante et l’ami vaurien au grand cœur qui veut les sortir de leur marasme ordinaire et leur faire redécouvrir la vie… C’est vu et revu, et ce vaudeville traite le sujet sans originalité. Les rebondissements sont peu nombreux et sans panache, et certaines scènes traînent en longueur. De plus, je suis restée sur ma faim en ce qui concerne le thème du piano, qui bien qu’au centre de la pièce n’est jamais développé.

Les comédiens, quant à eux, ne servent pas beaucoup le texte, qu’ils ne possèdent pas bien. Ils semblent dominés par le trac, ce qui donne un jeu peu nuancé : ils débitent leur texte très vite et très fort sans sembler penser au sens de ce qu’ils disent, donc sans nous le communiquer. L’hystérie d’Eléonore/Tania (Agnès Godey) devient vite lassante et le côté tendre de Maurice (Eric Beslay) n’est pas très convaincant. Samuel/Sammy (Denis Wallon) s’en sort le mieux, peut-être est-ce parce que son personnage parle moins, mais il n’est pas attachant.

Bref, cela ressemble à une bande d’amis qui se sont amusés à écrire et à jouer une pièce. Oui, j’ai pouffé quelques fois, mais cela n’a pas suffi à me faire aimer cette pièce.

Le billet de Claire

UN PIANO NOMME DÉSIR

Théâtre Montmartre Galabru, 4 Rue de l’Armée d’Orient, 75018 Paris (métro : Blanche, Abbesses)

Tous les jeudi et samedi à 19h30

Du 21 septembre au 28 octobre

Affiche-Un-piano-nommé-désir-1240-412x600

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s