LES CHATOUILLES OU LA DANSE DE LA COLERE – THÉÂTRE DU PETIT MONTPARNASSE

affiche_les_chatouillesIl m’a fallu quelques minutes en sortant de la pièce pour reprendre mes esprits comme si j’avais reçu un KO. Car finalement « Les Chatouilles », c’est peut-être cela : une pièce coup de poing qui vous happe de la première à la dernière seconde, qui balaye tout sur son passage, qui ne lâche rien et qui vous reste gravée dans un coin de mémoire. Et pour longtemps. Sur scène, rien qu’une fille en jean-basket et une chaise. Et une histoire : celle d’Odette, une petite fille de 8 ans, victime d’abus sexuels – ces « chatouilles » comme lui expliquait Gilbert son agresseur, un ami de la famille, – jusqu’à l’âge de 12 ans. Et Odette, comme toutes les petites filles, va grandir, des rêves de danseuse plein la tête, avec cette indicible souffrance et dans l’indifférence d’une mère incapable de l’entendre et de la protéger. Elle deviendra danseuse professionnelle au fil d’un parcours chaotique, souvent violent, parfois désespéré, une lente descente aux enfers qui la fera flirter avec de mauvaises rencontres et plonger un temps dans l’alcool et la drogue. Mais la danse, « cette danse pour dire l’indicible », lui permettra de surmonter ses démons et de se reconstruire.

La comédienne/danseuse Andréa Bescond porte ce spectacle avec un talent et une énergie exceptionnels, alternant théâtre et séquences de danse (ballet, hip hop, rap, comédies musicales) pour dérouler le fil de ce que l’on peut supposer être sa vie. Glissant d’un personnage à un autre (elle interprète à la fois sa mère, sa professeur de danse, son agresseur jusqu’au grand Rudolf Noureev, entre autres) avec une aisance magnétique, elle nous attrappe, nous fait sourire, rire, fondre, craquer, pleurer. C’est profondément juste, sensible et de surcroît fort bien mis en scène (signé Eric Métayer).

Rien à ajouter, c’est le spectacle qu’il faut aller applaudir en ce moment et qui, j’en suis sûre, rencontrera son public. 

Le point de vue d’Elisabeth

LES CHATOUILLES ou la danse de la colère

Théâtre du Petit Montparnasse, 31 rue de la Gaîté, 75014 Paris

Du mardi au samedi à 21h, le samedi à 16h30

Jusqu’au 26 mars 2016

Crédit photo : Karine Letellier

scene01scene03scene04scene05

 

2 réflexions sur “LES CHATOUILLES OU LA DANSE DE LA COLERE – THÉÂTRE DU PETIT MONTPARNASSE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s