AVIGNON 2022 – BEYROUTH HOTEL – THÉÂTRE DE L‘ADRESSE

♥♥ Un auteur de théâtre parisien se rend au Liban afin de rencontrer un metteur en scène susceptible de monter une de ses pièces. Alors que ce dernier est introuvable, l’auteur décide de l’attendre dans un modeste hôtel de la capitale libanaise. Il y restera plusieurs jours, passant son temps à errer entre le hall d’accueil et sa chambre.

Au milieu de ce paysage se détache la réceptionniste, une jeune femme enjouée, en total contraste avec l’attitude du visiteur français. C’est la rencontre de deux mondes, l’Orient et l’Occident, et aussi celle d’un homme et d’une femme… et d’un complice musical malicieux.

Entre drame et comédie, le texte de Rémi de Vos est truffé de longueurs, de répétitions et (fort heureusement) de quelques pointes d’humour. L’approche des deux protagonistes n’en finit pas, les scènes s’enchaînent sans rebondissement, sans réplique détonante et sans grande émotion. Nathalie Comtat et Olivier Douau font de leur mieux pour défendre ce texte mais je n’ai vraiment pas été séduite, ni les spectateurs interrogés à la sortie du théâtre par cette visite au Beyrouth Hôtel. Est-ce dû à la chaleur ? Les banquettes inconfortables ? Un coup de cœur pour le juke-box : la partition musicale est de très belle facture.

Le regard d’Isabelle

BEYROUTH HOTEL

Théâtre de l’Adresse

2, avenue de la Trillade – 84000 Avignon

Lire la suite

AVIGNON 2022 – LE SILENCE DE LA MER – THÉÂTRE DE L‘ALBATROS

♥♥♥♥ En pleine Seconde Guerre mondiale, un homme et sa nièce se voient forcés d’accueillir chez eux un officier allemand. Comment résister au charme de ce jeune Allemand beau, élégant, cultivé… et artiste ? Il est l’Ennemi. À défaut de pouvoir s’y opposer, ils prennent le parti de s’emmurer dans le silence. Pour eux, faire silence, c’est résister face à l’occupant. Mais leur désapprobation muette sera-t-elle suffisante ?

Publié en 1942, ce texte de Vercors, résistant, est d’autant plus puissant qu’il a été diffusé dans la clandestinité. Abordant la désobéissance, il est un appel au réveil des consciences.

La scénographie proposée joue sur le silence et le dépouillement pour laisser place à la parole de l’officier allemand et à la réflexion de ses hôtes malgré eux.

Le texte est poignant, puissant même, par sa résonance dans notre actualité d’aujourd’hui. Les trois comédiens sont justes de vérité par la sobriété de leur jeu. Le tout est magistral et riche en émotion. Magnifique adaptation théâtrale.

Le regard d’Isabelle

LE SILENCE DE LA MER

Théâtre de l’Albatros

29, rue des Teinturiers, 84000 Avignon

 

AVIGNON 2022 – LE CHOIX DES ÂMES – LA CONDITION DES SOIES

♥♥♥♥ 1916, Verdun. Dans un trou d’obus, deux hommes que tout oppose : Raoul, soldat français revanchard et un peu simple ; Franz, soldat allemand musicien et humaniste. Avec eux, un violoncelle. Pour sortir de cet univers sombre et sordide, les deux ennemis ont besoin l’un de l’autre. La musique et l’âme de l’instrument (soit la petite pièce en bois qui transmet les vibrations dans l’instrument. Sans elle, le violoncelle aurait une sonorité sourde et vide) les renverront à leur humanité. Ils devront oublier leurs peurs, dépasser leur haine, se faire confiance malgré leurs différences. Mais quel avenir pour ceux qui font le choix des âmes ?

À travers cette fable humaniste de Stéphane Titeca, mise en scène de Valérie Lesage, deux hommes font le choix de la vie plutôt que la barbarie, le choix de résonner et raisonner. Dans ce huis clos étouffant s’expriment les différences de Raoul et Frantz. Leurs dialogues sont criants de vérité.

Ce n’est pas une unième pièce sur la Première Guerre mondiale, mais un hymne à l’humanité, un appel à implorer les consciences. L’interprétation magistrale d’Alexis Desseaux et Stéphane Titeca, tous deux excellents, rend le texte bouleversant, authentique, intimiste. Faites le choix des âmes, très beau moment de théâtre et d’altruisme.

Le regard d’Isabelle

LE CHOIX DES ÂMES

Théâtre La Condition des Soies

13, rue de la Croix, 84000 Avignon

AVIGNON 2022 – PETIT BOULOT POUR VIEUX CLOWN – THÉATRE DU BALCON

♥♥ Trois vieux clowns sur le déclin se présentent à la porte d’un bureau dont on ne saura jamais rien, pour répondre à une petite annonce dont on ne saura pas davantage, si ce n’est que l’on y recherche justement un vieux clown. Jadis, ils ont travaillé ensemble chez Humberto. La joie des retrouvailles fait bientôt place à la dispute car l’offre ne concerne qu’un seul poste. Peu à peu, les trois vieux copains deviennent trois gladiateurs tragiques des temps modernes qui luttent pour survivre tout en se faisant l’illusion qu’ils ont été appelés pour sauver ce qui reste encore du « grand art du cirque ». Un job. Trois clowns. Qui sera le meilleur ?

Petit boulot pour vieux clown de l’auteur roumain Matei Visniec est une comédie féroce explorant les tréfonds de l’âme humaine. « À mi-chemin entre Beckett et la comédie italienne, la pièce, hilarante, délirante et désespérée, nous renvoie à nos questions existentielles les plus fondamentales. » C’est ainsi que le dossier de presse nous la présentait.

Mais cela est bien loin de notre ressenti. Si la mise en scène de Virginie Lemoine est moderne et inventive, si les trois personnages interprétés par Serge Barbuscia, Richard Martin et Pierre Forest sont touchants dans leur volonté de décrocher un hypothétique job, le public se retrouve entre En attendant Godot de Samuel Beckett et La Strada de Federico Fellini. Des spectateurs ont été emportés dans la vie tumultueuse de ces clowns sur le déclin, bien d’autres sont restés sur le bord de scène. Vous aurez compris que j’étais parmi ceux-là.

Le regard d’Isabelle

PETIT BOULOT POUR VIEUX CLOWN

Théâtre du Balcon
38, rue Guillaume-Puy – 84000 Avignon

 

AVIGNON 2022 – NASREDDINE (JEUNE PUBLIC) – LE FIGUIER POURPRE

♥♥♥ C’est un drôle de bonhomme qui se promène à contresens dans l’existence. Est-il sage ? Est-il fou ? Là où la logique ne voit que deux voies possibles, il trouve toujours le moyen d’attraper la réalité et de la retourner, comme on met un vêtement à l’envers. Nasreddine, c’est celui qui peut se permettre de tout dire parce qu’on ne le prend pas au sérieux. Un sage pas aussi fou qu’il n’y paraît.

La compagnie Viens voir en face a traduit des fables populaires du Moyen-Orient dans un langage à la croisée des chemins entre arts de la parole et marionnettes contemporaines pour nous proposer un spectacle chaleureux et pétillant de malice, qui fait parler les objets tout en déployant les facéties d’un humour à double sens.

Nasreddine nous plonge dans l’imaginaire du Moyen-Orient. Tout en nous redonnant notre âme d’enfant, il régale autant nos yeux que nos oreilles. Un véritable moment d’enchantement et d’évasion pour les grands et les petits.

Le regard d’Isabelle

NASREDDINE
Le Figuier Pourpre, Maison de la poésie
6, rue Figuière – 84000 Avignon

AVIGNON 2022 – OLÉ ! – ESPACE ROSEAU TEINTURIERS

♥♥♥♥ Sur un quai de gare, un clown attend son train. Un mystérieux sac abandonné retient toute son attention. Méfiant et curieux à la fois, il ne peut s’empêcher de l’ouvrir. Grâce aux trésors qu’il contient, un autre voyage commence alors, inattendu, burlesque et poétique, à la découverte de l’univers puissant et mystérieux du flamenco.

Olé ! est un pur moment de poésie, un appel à l’amour et à la liberté. Elodie Hatton excelle autant dans l’interprétation du clown que dans celui du flamenco pour nous conter une histoire sur un quai de gare où s’enchaînent une multitude de péripéties aussi surprenantes que comiques. Olé pour la créativité originale, les émotions et les rires ! Petits et grands en sortent conquis par tant de drôlerie et de talent. Olé ! est une vraie pépite pleine de poésie, un baume pour le cœur des êtres.

Le regard d’Isabelle

OLÉ !
Espace Roseau Teinturiers
45, rue des Teinturiers – 84000 Avignon
Crédits photo : Clément Martin – Anca Lacob

AVIGNON 2022 – LES PRINCESSES ET LA LUNE (JEUNE PUBLIC) – L’ORIFLAMME

♥♥♥♥ Il était une fois deux sœurs, princesses d’un lointain royaume. Cassandre, la benjamine, se languit d’amour pour le prince du royaume voisin : un homme orgueilleux et méchant, qui en aime une autre. Pour aider Cassandre, sa sœur Charlotte décide de créer un philtre d’amour. Malheureusement, les sœurs se trompent dans la formule et devront alors faire appel à la Lune. Cependant, toute aide a un prix et doit se mériter… Les voici plongées dans une série d’obstacles qu’elles devront surmonter ensemble.

Ce conte lyrique tout public, né d’une création collective et mis en scène par Patrick Zard’, mêlent musique, théâtre, humour et poésie est un spectacle initiatique au monde de l’opéra qui enchantera petits (dès 6 ans) et grands. Au programme : Mozart, Debussy, Dvorak, Bellini, Ravel, Massenet, Haendel, Offenbach…

Sarah Audry, Marielle Boutelier, Margaux Loire et Sarah Nardon en mettent plein les yeux (très beaux costumes et accessoires) et les oreilles (voix lyriques exceptionnelles !) et le public, petits et grands, est conquis, émerveillé même. Formidable spectacle pour découvrir l’opéra en famille, plein d’humour, de joie, de féerie et de talent. Un joli moment de théâtre musical à découvrir que l’on soit accompagné ou non d’enfants.

Le regard d’Isabelle

LES PRINCESSES ET LA LUNE

L’Oriflamme

3-5, rue du portail Matheron – 84000 Avignon

 

AVIGNON 2022 – ANNE FRANCK – ALYA, LE CHAPEAU D’ÉBÈNE

♥♥♥ Avoir 13 ans et rester enfermée dans un appartement exigu pendant deux ans, avec ses parents, sa sœur et des amis de sa famille. Avoir besoin de s’isoler sans jamais pouvoir le faire. Être éprise de liberté et vivre la guerre où tout est interdit parce que née juive. Anne Frank confie à son journal son quotidien « à l’étroit », ses aspirations de jeune femme en devenir et ses incompréhensions face au drame qui se joue.

Adolescente fougueuse, révoltée, victime d’un monde devenu fou, Anne Frank demeure une adolescente comme tant d’autres. Ses mots touchent, son parcours de victime traquée interpelle. Sur un ring, aux côtés des siens (trois comédiens, huit personnages), elle combat pour la survie au milieu d’une multitude de cartons. Quelques mètres carrés où règnent la promiscuité, le silence, la peur. Seule ouverture vers l’extérieur, une lucarne qui révèle un petit coin de ciel, un bout de liberté.

La mise en scène d’Odile Bouvais fait la part belle aux émotions et aux sentiments. L’espoir et le désespoir sont admirablement bien rendus par les talentueux interprètes : Cécile Schletzer, Régis Huet et Olivier Algourdin. C’est certain, nul n’en sort indemne.

Spectabilis propose une adaptation théâtrale de N. Cook à l’intention du jeune public de cette œuvre universelle qu’est le Journal d’Anne Frank. Son témoignage bouleversant suscite une réflexion sur les dangers du racisme, de l’antisémitisme et de toute autre forme de discrimination, thématiques qui résonnent malheureusement plus que jamais dans notre actualité. Comme le souhaitait Otto Frank, le père d’Anne : « J’espère que le journal d’Anne Frank continuera à t’influencer, de façon à ce que, dans la mesure de tes possibilités, tu luttes pour le rapprochement des peuples et pour la paix. »

Le regard d’Isabelle

ANNE FRANCK

Alya, Le Chapeau d’ébène

13, rue de la Velouterie – 84000 Avignon

AVIGNON 2022 – LA PRIAPÉE DES ÉCREVISSES – THÉÂTRE DU CHIEN QUI FUME

♥♥♥ Dans sa cuisine, Marguerite Steinheil s’exerce à son occupation favorite, la conception d’un plat sophistiqué « Les écrevisses à la Présidente ! » Toujours plus raffiné, toujours plus succulent, celui-ci maintient son entraînement à l’art de se remémorer dans la métaphore, tous ces moments délicieux où la vie de ses intimes fut à portée de perversité ! Que ce soit le président Félix Faure mort dans ses bras au cours d’une rencontre galante à l’Élysée en 1899, son propre mari ou sa mère, étrangement assassinés en 1908 alors qu’elle était retrouvée elle-même ligotée et bâillonnée par son valet de chambre… avant de devenir l’honorable et richissime Lady Robert Brooke Campbell Scarlett-Abinger, baronne et pairesse d’Angleterre.

Des spectateurs ont ri régulièrement pendant la représentation, totalement conquis par cette priapée d’écrevisses. Quant à moi, je n’ai pas vraiment apprécié ce plat : il manquait d’équilibre comme si ce texte avait été écrit pour mettre en avant uniquement le rôle principal. Le texte de Christian Siméon, au ton léger et au langage cru, donne la part belle à Marguerite Steinheil (Andréa Ferréol), laissant quasi silencieux le journaliste (Vincent Messager), supposé mener son interview, et octroyant à l’assistante de Mme Steinheil (Pauline Phelix) la surprenante liberté d’interpréter (fort joliment) trois chansons. À voir si on aime les grands numéros d’acteurs.

Le regard d’Isabelle

LA PRIAPÉE DES ÉCREVISSES

Théâtre le Chien qui fume
75, rue des Teinturiers – 84000 Avignon

AVIGNON 2022 – OUBLIE-MOI – THÉÂTRE ACTUEL

♥♥♥♥ Il était une fois une histoire d’amour entre Jeanne et Arthur. Une histoire parfaite. Parfaite jusqu’à que Jeanne demande à Arthur d’aller acheter du lait et un timbre. C’était pourtant simple à retenir… Il était une fois une histoire d’amour qu’Arthur aurait aimé ne jamais oublier.

Lire la suite