MADRIGAL FESTIN – LA SCALA PARIS

♥♥ Quelle belle idée que de vouloir faire se côtoyer des répertoires qui n’ont a priori rien à voir (musique classique, baroque, traditionnelle, de film, etc.) dans un joyeux melting-pot ! C’est celle de deux jeunes musiciennes de formation classique, désireuses de casser les codes du récital et du concert.

Réunies autour d’un événement on ne peut plus prosaïque (la préparation d’une tarte aux poireaux) dans un décor qui privilégie l’intimité, elles partagent leurs souvenirs liés à une mélodie qui surgit à la faveur d’un détail (une lettre froissée, le bruit d’un instrument de cuisine, etc.)

Les deux artistes, Lili Aymonino (chant) et Ariane Issartel (chant et violoncelle) sont très complémentaires : l’une avec son physique de sylphide et son timbre puissant, l’autre, tout en rondeur chaleureuse. Elles se livrent à une interprétation polymorphe, alternant voix parlée et chantée. Si leur complicité et leur talent sont évidents, on eût apprécié une mise en scène qui rende plus lisible leur propos. Reste une déambulation musicale agréable, même si elle nous perd un peu en route.

Le billet de Véronique

MADRIGAL FESTIN

La Scala Paris – 13, boulevard de Strasbourg, 75010 Paris
Mardi et mercredi jusqu’au 7 juin
Puis à La Scala Provence pour le Festival d’Avignon, au Château Bois-Guibert le 14 août et à Bordeaux pour les Concerts Tôts les 16 et 17 novembre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s