PROUDHON MODÈLE…COURBET – THÉÂTRE DES CORPS SAINTS / AVIGNON OFF 2019

Mise en page 1♥♥♥ 1855. Huis-clos dans l’atelier de Gustave Courbet. Querelles passionnées entre deux génies, le peintre du lieu et le philosophe Pierre-Joseph Proudhon, à propos de la chair et de l’esprit, de l’art et de la politique.

Les quatre comédiens – Lucile Pétrement, Alain Leclerc, Jean Pétrement, Yves Jeanbourquin – sont prodigieux, voire même excellents. Le décor est sublime, criant de vérité. Quant au texte de Jean Pétrement (mis en scène par l’auteur) est dense, trop dense même. Bien entendu, on apprécie la joute puissante, pétillante, jubilatoire entre ces deux grands géants de l’Art mais on perd parfois le fil de leurs échanges trop doctrinaux (de nombreux spectateurs de tous âges me l’ont avoué à la sortie). Quelques pauses assurées par des scènes truculentes au cours de leur rencontre auraient été très appréciées pour mieux savourer le tout. ♦

 Le regard d’Isabelle

THÉÂTRE DES CORPS SAINTS, 76 place des Corps Saints – 84000 Avignon 

Durée : 1h10

Mise en page 1

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s