LE SOURIRE AU PIED DE L’ÉCHELLE – THÉÂTRE DE L’OEUVRE

thumbnail♥♥♥♥Auguste, être solaire, nous raconte ses aventures sur la piste d’un cirque, les errances de son existence, les luttes contre ses contradictions, voire sa propre hypocrisie.

Au-delà de l’émotion liée à l’imaginaire du cirque, Henry Miller nous propose dans ce conte philosophique de rechercher le sens de la vie face à nos joies et nos renoncements, nos peurs et nos interrogations.

Comme une évidence, Denis Lavant excelle dans l’incarnation de cet Auguste. La mise en scène de Bénédicte Necaille sait parfois être pleine de poésie, parfois pleine de comique, elle est toujours riche en trouvailles empruntant de nombreux codes au cirque. Quant à la scénographie et les habillages de lumières d’Ivan Morane, c’est sans conteste une parfaite réussite.

Le tout est un exceptionnel moment de théâtre, bouleversant et époustouflant. D’une qualité trop rare pour s’en priver. À applaudir à tout rompre au théâtre de l’Œuvre. ♦

Le regard d’Isabelle

LE SOURIRE AU PIED DE L’ÉCHELLE 

Théâtre de l’Œuvre, 55 rue de Clichy, 75009 Paris – Métro : Place de Clichy, Liège

Jusqu’au 17 février 2019

du mercredi au samedi à 19h, le dimanche à 17h30

Durée : 1 h 10

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s