SACRÉ, SUCRÉ, SALÉ – THÉÂTRE DE L’AQUARIUM

vz-f2289dd6-e98f-47a5-a419-590fcfac6275Tour à tour juive, musulmane ou catholique, elle coupe, touille, pétrit et cuisine en direct tout en racontant Esther et Mahomet, la Mer Rouge et l’Eucharistie, Roch Hachana et le Ramadam parce que chaque plat renvoie à une histoire, chaque ingrédient à un symbole. 

Stéphanie Schwartzbrod (auteur et interprète), le corps enroulé dans un tablier de ménagère, tout en préparant la chorba qu’elle offrira au public à la fin de la représentation, évoque une partie du calendrier liturgique du judaïsme, du christianisme et de l’islam. 

Elle semble jubilée à cuisiner ses repas de fête autant qu’a nous gaver littéralement de renvois historiques, étymologiques et de guématria pour chaque évènement célébré.

Certes, elle aime les mots comme les mets. Comme on doit apprendre à doser le sel dans la chorba, elle doit en faire tout autant des références qu’elle distille. Trop, c’est trop. Le public, croyant ou pas, en est vite saoulé au risque d’en faire une indigestion. 

Le regard d’Isabelle

SACRE, SUCRE, SALE  (dans le cycle « Paroles de femmes)

Théâtre de l’Aquarium – La Cartoucherie – route du champ de manœuvre – 75012 Paris 

Les mercredis, jeudis, vendredis, samedis et dimanches à 19h.

Jusqu’au 26 mars 2016. 

Crédit photo : Pierre Heckler

Theatre le Nest Religion sucre saleTheatre le Nest Religion sucre sale

Theatre le Nest Religion sucre sale

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s