UNE SOIRÉE AU THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE…

IMG_0097Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas la Cité internationale universitaire de Paris – ce vaste campus situé dans le 14arrondissement qui accueille 12 000 étudiants et chercheurs du monde entier – sachez qu’outre ses 40 maisons (Argentine, Italie, Japon, Inde…) ses équipements sportifs, sa bibliothèque, ses restaurants, elle abrite également un grand  théâtre ! J’ai eu le plaisir d’être conviée mercredi 20 mai à la présentation de la saison automne-hiver 2015/2016. Ici, pas de grande messe avec présentation au micro et écran géant, l’équipe du théâtre privilégie des rencontres conviviales en petit comité favorisant le dialogue et les échanges entre les participants. Nous étions une petite vingtaine mercredi dernier (enseignants, directeurs d’institutions culturelles…), confortablement installés dans le bar chaleureux et coloré du théâtre !

Quelques lignes en préambule pour évoquer le lieu si singulier et encore largement méconnu à mon sens ! Le Théâtre de la Cité a été construit en 1936 en même temps que la Cité internationale universitaire. Il a connu, sous l’égide d’André Malraux, une première période d’activité dans les années 60/70. Mais c’est surtout à partir de 1991 que le Théâtre de la Cité prend son envol grâce à l’attribution d’un budget et d’une mission par le Ministère de la Culture : offrir un espace et une vitrine à la jeune création contemporaine et accueillir les nouvelles formes du spectacle vivant. La programmation devient alors plus variée, plus exigeante et croise les disciplines.

« Aujourd’hui, l’esprit du lieu reste fidèle aux valeurs de la Cité, me confie Héloïse Lecomte, chargée de communication web du Théâtre de la Cité: prôner la mixité, le brassage des cultures, l’ouverture à tous les publics et à toutes les disciplines artistiques. In fine, nous cherchons à questionner le monde, la société  à travers des spectacles variés, audacieux, éclectiques. Surprendre notre public encore et toujours ! ». Ainsi, spectacles de chant, danse, théâtre, marionnettes, cirque, performances scéniques…sont programmés toute l’année et le public (majoritairement extérieur à la CIUP) répond présent : près de 80% de taux de remplissage en 2014. A noter, une belle initiative mise en place par le théâtre : les spectateurs sont invités à la fin des spectacles à partager leurs impressions (bonnes ou mauvaises !) dans un livre d’or sonore : à découvrir ici ! En 2014, le Théâtre de la Cité internationale a proposé 20 spectacles et quatre festivals, totalisant ainsi 196 représentations et délivré plus de 32 700 billets. Au fil des décennies, telle une pépinière, le Théâtre de la Cité a fait découvrir de nombreux collectifs et/ou compagnies qui ont pu connaître par la suite de jolis succès dans les plus belles salles parisiennes (Théâtre de la Ville, La Colline, …).

Au-delà des représentations, le Théâtre de la Cité est un lieu de vie, de partage et d’échange qui accueille également des artistes en résidence, propose des ateliers/rencontres avec les artistes, des stages de théâtre pendant les week-ends,…Le lieu dispose, il est vrai, de beaux espaces : trois salles de spectacles, rassemblées dans une même aile de la Maison Internationale : la Coupole (418 places), qui a bénéficié de travaux de rénovation en 2004, la Galerie (230 places) et la Resserre (144 places).

Le décor planté, place à la programmation théâtrale, très riche cette saison ! Trois pièces ont retenu mon attention :

Du 12 au 25 octobre 2015 / Quoi par Marc Vittecoq / compagnie « La vie brève ». Un spectacle très interactif qui interroge des thématiques sociétales (politique, travail, argent, nation, famille…) à travers différentes « variations » scéniques (théâtre documentaire / forum / pédagogique, performance, film, photo,..) et cherche à montrer au plus près la société actuelle.  

Du 7 au 15 décembre 2015 / La petite communiste qui ne souriait jamais. Lecture musicale extraite du roman éponyme de Lola Lafon qui connut un beau succès critique et public en 2014. Entre lectures et chansons, Lola Lafon relate le destin miraculeux de la jeune Nadia Comaneci, icône de l’ancienne Europe communiste.

Du 7 au 22 décembre 2015 / En attendant Godot par Yann-Joël Collin  par Yann-Joël Collin / compagnie « La nuit surprise par le jour ». Une nouvelle version de la pièce cultissime de Beckett qui inclut les spectateurs au cœur du dispositif scénique: le public est invité à attendre Godot comme les comédiens… !

Les rendez-vous sont pris ! A bientôt au Théâtre de la Cité …

THÉÂTRE DE LA CITÉ INTERNATIONALE

17 boulevard Jourdan, 75014 Paris                                                                                                                                                                                                                

Merci à Héloïse Lecomte, chargée de communication web du Théâtre de la Cité Internationale, pour l’organisation de cette rencontre. 

accueil-mathildedelahaye

Accueil du théâtre

La Coupole_bd-MarioPignataMonti

La Coupole – Crédit Mario Pignata Monti

La Ressere_bd-MarioPignataMonti

La Resserre – Crédit Mario Pignata Monti

lebar-mathildedelahaye

Le bar du théâtre

Coupole01bd-DR

La Coupole – Crédit Laure Vasconi

Galerie

La Galerie – DR

IMG_0109

Rencontre avec l’équipe du théâtre le 20 mai

 IMG_0106

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s