PARDON ? – THEO THEATRE

♥♥♥ Un homme victime d’abus sexuels par un prêtre au cours de son enfance peut-il trouver l’amour ? Gabriel en est persuadé lorsque son regard croise celui de Camille mais ce viol a de lourdes conséquences sur sa vie intime plus de quarante ans après…

Parallèlement à son histoire, Sœur Blandine et Père François questionnent le positionnement de l’Église catholique sur ses prises de position autour de la pédophilie dans son institution et sa responsabilité dans la gestion de ces drames.

Un enfant sur cinq est victime de violences sexuelles, ce chiffre est intolérable. Laurent Martinez a choisi de le dénoncer en nous livrant son propre témoignage, lui-même ayant été victime des attouchements d’un prêtre pédophile à l’âge de 8 ans. D’un bout à l’autre, son poignant témoignage démontre les effets d’un traumatisme enfoui au fond de sa mémoire sur le quotidien de sa famille qu’il cherche à préserver. Il y parviendra en libérant sa parole.

Laurent Martinez a décidé d’écrire son histoire pour inciter d’autres victimes à témoigner afin qu’elles se dégagent enfin et à jamais du fardeau qui les empêche d’exister pleinement. Leur guérison sera parfaite si corrélativement notre société entreprend de combattre ce mal atroce pour l’enrayer par tous les moyens qui sont à sa disposition.

 Le sujet de Pardon ? est sans conteste grave : briser le tabou des abus sexuels dans l’Église catholique. Le témoignage autobiographique de Laurent Martinez est dense et percutant, émouvant et bouleversant, poignant de vérité et sans complaisance, empreint de pudeur et de justesse d’un bout à l’autre.

La mise en scène d’Olivier Wendell-Douglas est volontairement épurée et sobre. Le plateau dépouillé de tout artifice inutile laisse place à toute l’humanité de l’histoire de Gabriel confronté à son mal être jusqu’à la quarantaine, période où il a enfin osé en exprimer les causes à ses proches.

Petit bémol à propos du jeu de qualité inégale, particulièrement lors des premières scènes d’approche amoureuse de Gabriel et Camille. Bien heureusement, lorsque nous rentrons dans le vif du sujet, aussi bien dans la vie intime du couple que lors des échanges fuyants des représentants de l’Église, il est aussi percutant que riche en émotion.

Pardon ? est un témoignage courageux et riche d’enseignements. Espérons qu’il aide à briser l’omerta qui gangrène cette institution depuis des décennies. Belle invitation à la réflexion sur un sujet tristement d’actualité. Atteint en plein cœur, on n’en sort pas indemne. À voir pour ouvrir les yeux sur les ravages de la pédophilie et entendre les témoignages des victimes et ses conséquences sur leur vie d’adultes.

Le regard d’Isabelle

PARDON ?

Theo Theatre, 20 rue Théodore Deck, 75015 Paris

Jusqu’au 19 novembre 2021 les jeudis et vendredis à 19h.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s