ALICE, MADEMOISELLE CINÉMA – THÉÂTRE DES LUCIOLES – FESTIVAL D’AVIGNON 2021

♥♥♥ En 1896, la française Alice Guy est la première à avoir l’idée de réaliser un film de fiction alors que tous ne voient encore qu’une prouesse technique dans les projections cinématographiques des frères Lumière. Sans le savoir, elle vient d’inventer le cinéma !

On la suit dans son périple de Paris à New York, en passant par Hollywood, où elle croise Georges Méliès, Louis Lumière, Léon Gaumont, ou encore Gustave Eiffel. Pendant sa carrière, elle réalisera plus de 1000 films.

Quel plaisir de découvrir l’existence vertigineuse de cette pionnière du 7ème art, totalement inconnue pour la majorité du grand public, et aux idées féministes avant-gardistes pour son époque ! Ils sont 3 sur la scène – Caroline Rainette, Lennie Coindeaux, Jérémie Hamon – mais endossent tous les rôles. Leur interprétation est excellente. Quant à la mise en scène de Lennie Coindeaux et l’auteur Caroline Rainette, si elle est d’une grande sobriété autant que le décor est succinct, elle laisse la part belle aux extraits de films d’époque projetés que l’on est heureux de découvrir pour la première fois pour certains.

Alice, Mademoiselle Cinéma, à voir pour la pièce de Caroline Rainette et connaître le parcours professionnel d’Alice Guy, injustement oubliée par l’histoire du cinéma.

Le regard d’Isabelle

ALICE, MADEMOISELLE CINÉMA

Théâtre des Lucioles 10, rue du rempart St-Lazare, 84000 Avignon

Du 7 au 31 juillet – Relâches les 13, 20, 27 juillet – à 11h55

Crédit photos : Fabienne Rappeneau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s