AIME COMME MARQUISE – ESPACE ROSEAU TEINTURIER/ AVIGNON OFF 2019

spectacle_25046♥♥♥♥ Paris, 1668. Théâtre de l’Hôtel de Bourgogne. Marquise se prépare à jouer Andromaque de Racine, lorsque le Lieutenant Général de la police entre dans sa loge pour l’interroger, sur ordre du Roi. Molière serait-il l’auteur de ses pièces comme il ose le prétendre ? Lire la suite

NOS CONSEILS POUR LE FESTIVAL D’AVIGNON OFF 2021

Du 7 au 31 juillet 2021 se tiendra la 55e édition du Festival Off d’Avignon. 1070 spectacles seront proposés dont 923 créations dans 116 lieux différents.

Les réservations au public sont ouvertes depuis peu. Pour vous aider à faire votre choix, voici nos coups de cœur théâtraux précédemment chroniqués et présents à Avignon cet été…

Lire la suite

CONFERENCE DE PRESSE DU SYNDICAT NATIONAL DES ENTREPRENEURS DE SPECTACLES (SNES) – 7/11/2019

EI1cnWZX0AIYxKgLe jeudi 7 novembre dernier, Coup de Théâtre était présent à la conférence de presse du SNES (Syndicat National des Entrepreneurs de Spectacles), 2ème syndicat représentatif du secteur du spectacle vivant privé pour la présentation de la première édition « De retour d’Avignon » dont les parrains sont Virginie Lemoine et Jean Philippe Daguerre. Lire la suite

NOBLESSE ET BOURGEOISIE – LA COMÉDIE ITALIENNE

ComIta Noblesse afficheJ’ai eu spontanément envie de soutenir Attilio MAGGIULLI, le directeur de la Comédie Italienne, qui a fait la une des médias cette semaine en enfonçant les grilles de l’Elysée pour dénoncer le manque de subventions, mettant en péril son activité. J’ai apporté ma (toute) petite pièce au combat en allant voir la pièce  « NOBLESSE ET BOURGEOISIE » de Carlo Goldoni, dans ce théâtre unique en France, qui programme un répertoire exclusivement italien depuis 40 ans.

Et c’est vrai qu’il faut soutenir le spectacle vivant, surtout quand c’est de qualité ! Une fois les lumières éteintes, le rideau tiré, vous voilà transporté dans le XVIIIeme italien où se joue une comédie d’intrigue familiale : une épouse douce et vertueuse (formidable Hélène Lestrade) trompée outrageusement par son vicomte de mari retrouvera honneur et dignité, grâce à son intelligence, sa ruse, sa patience, …et la complicité de ses valets, délicieusement futés. On prend plaisir, dès la première minute et la présentation des personnages, à plonger dans cette comédie qui fait la part belle aux ingrédients du genre: arlequin virevoltant, servante accorte, valet ivrogne, comte cynique, marquise jalouse,….Il faut souligner le soin particulier apporté aux costumes, perruques, maquillages et …masques vénitiens. Bel hommage d’Attillio Maggiulli à la commedia dell’arte.

Une trame somme toute simple – ce n’est peut-être pas la meilleure pièce de Goldoni – mais l’énergie et le talent des comédiens, tous vraiment formidables avec mention spéciale à Guillaume Garnaud dans le rôle de la marquise Beatrice, et David Clair dans celui du comte Ottavio, donnent à la pièce épaisseur, fantaisie, et rythme. On pourra regretter quelques éléments de mise en scène répétitifs (entrée en scène de la servante notamment) et mimiques un peu forcées mais l’ensemble est une vraie réussite qu’il faut saluer et aller applaudir.

Bon courage à la Comédie Italienne. Tenez bon !

DERNIERE MINUTE : la mobilisation s’organise pour sauver le théâtre, une pétition est en ligne, l’appel aux dons est lancé.

Pour signer la pétition, c’est par là

Le point de vue d’Elisabeth 

http://www.comedie-italienne.fr/

tn_1388140530233