DEUX MAINS LA LIBERTÉ – STUDIO HÉBERTOT

À la veille de la Seconde Guerre mondiale, le docteur Felix Kersten spécialisé dans les massages thérapeutiques compte parmi sa clientèle huppée les grands d’Europe. Pris entre les principes qui constituent les fondements de sa profession et ses convictions, il consent à examiner, au quartier général de la SS, Heinrich Himmler, le chef de la Gestapo. Affligé d’intolérables douleurs d’estomac, celui-ci en fait bientôt son médecin personnel. C’est le début d’une étonnante lutte, Felix Kersten utilisant la confiance du fanatique bourreau pour arracher des milliers de victimes à l’enfer des camps de la mort.

En 1962, dans Les mains du miracle Joseph Kessel soulèvera le voile sur l’incroyable histoire de Felix Kersten : au mépris de sa propre survie et de celle de ses proches, ce médecin sauvera plus de 100 000 personnes des camps de la mort en choisissant de soulager par ses massages Himmler, l’un des plus proches disciples d’Hitler.

Estonien de naissance, naturalisé Finlandais, Hollandais par sa mère et Allemand par son père, Kersten montrera au Monde que la Vie n’a ni couleur, ni religion, ni parti. Par son choix de soulager Himmler, il sauvera plus de 100 000 vies (voire bien plus selon les historiens). Selon le Talmud et le Coran, « Celui qui sauve une vie, sauve l’Humanité entière ». Qu’il y a de plus grand que de sauver une vie, des vies. Et 100 000 vies?  

Antoine Nouel s’emploie à réparer l’oubli par l’Histoire de cet homme remarquable. Il dessine dans une écriture poignante débordant d’humanité et de tolérance, le portrait de son illustre personne. Les pointes d’humour qui perlent ses échanges avec son bras droit et son auxiliaire permettent de mieux appréhender la rudesse de leurs propos et l’importance des enjeux en cours.

Je pourrai vous conseiller de découvrir sans tarder Deux mains, la liberté pour l’interprétation talentueuse de Philippe Bozo, Franck Lorrain et Antoine Nouel. Quelle sobriété ! Quelle maîtrise ! Quelle justesse !…

Pour le texte d’Antoine Nouel qui retrace les faits historiques sans se méprendre sur les interrogations des consciences qui s’interrogeront, après coup, si le Dr Kersten a fait le bon choix en acceptant de soigner Himmler…

Pour le choix d’une mise en scène minimaliste pour laisser place aux faits, aux idéologies, à la réflexion…

Je pourrai seulement vous recommander Deux mains, la liberté pour assurer une belle soirée théâtrale mais je ne le ferai pas. Non, je vous demande… Mieux, je vous prescris de vous rendre illico presto au Studio Hébertot pour voir et entendre cette œuvre magistrale, pour respirer et réfléchir autour de cette œuvre utile pour notre Humanité dans ce qu’elle a de plus beau et de plus abjecte, pour rencontrer la grandeur d’un homme qui s’est dressé face à l’oppresseur pour sauver 100 000 vies (60 000 juifs et des milliers de Témoins de Jéhovah, de Tziganes, d’homosexuels et de résistants). 100 000 vies d’hommes, de femmes et d’enfants sauvées qui comptaient en eux bien plus de ressemblances que de différences.

S’opposer à toutes les formes de discrimination, c’est combattre pour la liberté d’autrui, c’est lutter pour sa propre liberté d’être ce que l’on est. Aussi je vous le dis : découvrir Deux mains, la liberté est une œuvre utile pour l’Histoire, pour soi, pour les autres, pour l’Humanité entière. 

Le regard d’Isabelle

DEUX MAINS LA LIBERTÉ

Studio Hébertot, 78 bis Boulevard des Batignolles – 75017 Paris

Du 1er septembre au 6 novembre 2022 (relâche le 20 octobre)

Jeudi, vendredi, samedi à 21h, le dimanche à 14h30

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s