CHAPLIN, 1939 – LA COMÉDIE BASTILLE

♥♥♥ Après s’être fait bien des ennemis en fustigeant le fordisme et l’exploitation des ouvriers dans Les temps modernes, Chaplin décide de s’attaquer à Hitler. Mais alerter, dénoncer, est-ce bien là le rôle d’un artiste ? Peu importe. Un despote maltraite des minorités et prépare une guerre, cela suffit à le décider d’autant que ce crétin mal coiffé, né la même semaine de la même année que lui, a osé lui voler sa moustache ! Le faux-pas de trop.

Chaplin s’attelle à l’écriture du The Great Dictator, sorti en 1939, le film qui marquera l’Histoire du cinéma par son côté visionnaire et engagé et qui sera considéré comme un véritable affront envers le régime nazi.

Dans une mise en scène sobre et élégante, l’auteur Cliff Paillé nous dresse un portrait original et émouvant de Charlie Chaplin, centré sur une période clef de sa vie, inspiré de faits réels. L’interprétation des trois comédiens est talentueuse avec une mention spéciale pour Chaplin, un vrai régal, que nous avions déjà remarqué dans les précédentes créations de ce même auteur (Un soir chez Renoir, Madame Van Gogh, Tant qu’il y aura des coquelicots). Si le texte est plein d’humanité et de finesse, nous avons regretté des longueurs, notamment dans la scène mettant Chaplin face à son épouse, Paulette Godard. Ces temps auraient pu être mis à profit pour aborder les difficultés rencontrées lors du tournage, l’accueil du public et les réactions internationales des politiques à la sortie du film… comme les surprenantes retombées sur la carrière de l’artiste.

Néanmoins, Chaplin, 1939 lève le voile sur l’intimité de l’acteur à la renommée internationale : ses contingences face à la création aux débuts du cinéma parlant, ses difficultés conjugales et ses absences auprès de ses enfants, ses réminiscences d’une enfance ballottée… et surtout l’homme au grand cœur dissimulé derrière le personnage de Charlot.

Le regard d’Isabelle

CHAPLIN, 1939

Comédie Bastille, 5 rue Nicolas Appert – 75011 Paris

Du 9 au 12 juin 2021, mercredi, vendredi à 19h, jeudi à 21h, samedi à 17h dans le cadre du Phénix Festival.

Du 7 au 30 juillet 2021, à l’Espace Roseau, rue des Teinturiers, dans le cadre du Festival d’Avignon.

Crédit photos : Laurent Sabathé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s