COMMENT DEVENIR UNE MERE JUIVE EN 10 LECONS- THEATRE DU GYMNASE

vz-de5ca6e6-22e5-4599-82ce-8da08cb8a6c6♥♥♥ Daniel va enfin atteindre le sommet de sa carrière de chercheur en recevant une prestigieuse chaire de Mathématiques. Alors qu’il s’apprête à faire son discours devant un parterre de sommités, sa mère possessive et aimante se signale bruyamment dans la salle et lui fait perdre tous ses moyens ! Dans sa rage de se libérer de cet amour maternel étouffant, il se lance dans un cours magistral impitoyable, toujours drôle et souvent émouvant, intitulé : Comment devenir une mère juive en dix leçons

Paul Fuks (l’auteur de cette unique pièce devenu emblématique) découvre lors d’un voyage le livre de Dan Greenburg du même titre qui est alors un grand succès aux États-Unis, un simple recueil de petites histoires autour de la tyrannie des mères juives pour le bien-être de leurs enfants. L’adaptation théâtrale de Paul Fuks sera un succès en France mais aussi en Europe, au Brésil comme en Israël.  

Comment devenir une mère juive en dix leçons explore le tendre (parfois franchement étouffant) lien entre une mère juive et son fils. Toutes les situations sont si portées à l’extrême de la névrose, on ne peut que rire de cette maman qui parle le français avec l’accent yiddish, qui met tout son petit monde à sa botte, qui parle tant qu’elle rend son mari absolument muet et ses enfants complètement résignés. La mère a toujours son mot à dire à ses proches, plus particulièrement quand il ne le faut pas.  

La mise en scène de William Gotesman est bien rythmée dans un décor situé dans les années 60/70, les comédiens campent bien leurs personnages (mention spéciale à Florence Gotesman), les raisonnements de la mère empreints de mauvaise foi à hurler de rire.

C’est certain, dans la salle, après le tomber de rideau, des femmes s’accorderont le titre de ‘‘mère juive’’ (sans être juive pour autant), les autres pourront le devenir si toutefois elles suivent scrupuleusement les techniques dévoilées au fil des dix tableaux de cette comédie pleine de pétulance. Quant à leurs enfants, ils pourront se dédouaner d’une longue psychanalyse en coupant enfin le cordon ombilical dans la joie et la bonne humeur.

Allez au Théâtre du Gymnase. Même si vous n’êtes pas parents, vous êtes les enfants d’une mère… Bon spectacle garanti.♦

Le regard d’Isabelle

COMMENT DEVENIR UNE MERE JUIVE EN 10 LECONS 

Théâtre du Gymnase,  8 boulevard de Bonne Nouvelle – 75010 Paris 

Les dimanches à 17 h, les lundis à 20h.

Jusqu’au 30 décembre 2019

Durée : 1h20

thumbnail_P1090625
thumbnail_Captured’écran2019-10-11à16.10.56

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s