UN FIL À LA PATTE – THÉÂTRE MONTPARNASSE

Affiche-Un-fil-à-la-patte-1♥♥♥ Une salle bien garnie malgré un soir de demi-finale de Coupe de monde de football, c’est dire le succès (mérité!) que remporte actuellement « Un Fil à la Patte » au théâtre Montparnasse mis en scène par Christophe Lidon. Un spectacle on ne peut plus charmant il est vrai dont on sort le sourire aux lèvres et le cœur léger !

Rappelons l’intrigue : le jeune et fringant Fernand de Bois d’Enghien est bien décidé à rompre avec sa maîtresse Lucette, chanteuse et icône de la nuit parisienne, le jour même de son mariage avec Viviane, la fille de la baronne Duverger….C’est le point de départ d’un des plus brillants vaudevilles du théâtre français avec son lot de quiproquos, portes qui claquent, crise de nerfs, coups de théâtre et sa galerie de personnages hauts en couleurs : Bouzin clerc de notaire et compositeur raté, le général Irrigua transi d’amour pour Lucette, la baronne Duverger délicieusement  émoustillée par son futur gendre ou la jeune Viviane qui ne rêve que de mauvais garçon. 

Pour moderniser la pièce, écrite en 1894, Christophe Lidon l’a transposée dans le Paris des années 50 et offre ainsi au public un spectacle à l’esthétique très soignée(mention spéciale aux costumes « new look » façon Christian Dior) même si le décor, quoiqu’ingénieux, nous a semblé un poil froid.  Mais la pièce vaut assurément le déplacement grâce au casting de haut vol et parfaitement homogène, à commencer par Catherine Jacob qui campe une irrésistible Baronne Duverger tout en minauderie (il lui suffit d’un mot ou d’un œillade pour déclencher les rires), un excellent Jean-Pierre Michaël qui en met des tonnes dans la peau de Bois d’Enghien mais généreux en diable, Patrick Chayriguès  en Ignace de Fontanet à l’haleine dissuasive ou encore Bernard Malaka, un hilarant Général Irrigua confondant de naturel et de drôlerie avec son accent espagnol à couper au couteau. Une adaptation parfaitement réussie pour un spectacle frais, drôle, virevoltant, idéal pour une soirée d’été. Feydeau a encore de beaux jours devant lui. ♦

Signé Elisabeth

UN FIL A LA PATTE

Théâtre Montparnasse, 31 rue de la Gaîté, 75014 Paris (métro E. Quinet)

Du mardi au samedi à 20h30 & samedi 17h00

Jusqu’au 11 août 2018  (relâche le 28 juillet)

MG_9109MG_9473MG_9446MG_9346MG_9248MG_8964MG_0166958

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s